Aujourd’hui, le journal Sud-Ouest révèle une citation de Noël Mamère qu’il aurait prononcée dans les couloirs de l’assemblée nationale : « Lorsqu’on met un chapeau vert sur une chèvre, c’est toujours une chèvre« . Une citation qui va tellement bien à Noël Mamère qu’elle mériterait d’être publiée au Seuil dans la collection « Noël Mamère par lui-même » !

2 commentaires sur “Noël Mamère par lui-même”

  1. Un retraité de la viticulture

    Ne polémiquons pas sur une Chèvre …… au hasard ! Car Eles ont toutes un objectif : brouter dans le pacage des électeurs !
    Il ne faut pas rabaisser le discours politique à ce triste théatre; les électeurs l’ont démontré dernièrement avec 60% d’abstention ! ! ! ! !

  2. Vous désirez encourager le développement économique oui mais… Il faudrait alors que vos administrés aient la même envie !!!

    Notre jeune société innovante et créatrice d’emploi est mise en difficulté par les services fiscaux d’Arcachon :

    Je me permets de me tourner vers vous car en cette période de crise ou les sociétés innovantes et qui embauchent devraient être aidées il semble que ce soit tout le contraire…

    En effet notre société attend depuis plusieurs mois près de 190K€ des services fiscaux de la Gironde (65K€ en crédit de TVA et 125K€ en C.I.R.) ce qui pèse bien entendu fortement sur notre trésorerie.

    Et j’apprends maintenant que pour reporter ces règlements nous sommes soumis à un contrôle fiscal…

    Je me présente : Hervé Gicquel Président de MaxiCheque SAS premier émetteur de chèques cadeaux 100% dématérialisés et 100% Internet (concept innovant et écologique puisque nous évitons la chaine papier et transport).

    MaxiCheque a été créée en Mars 2007 et depuis nous avons embauché 13 personnes et avons un programme d’embauche de 6 CDI supplémentaire cet été. Notre entreprise est agréée et contrôlée par le CECEI (Banque de France) en tant qu’émetteur de monnaie électronique.

    Nous développons et commercialisons cette innovation depuis 2 ans et bien entendu depuis 2 ans nous « consommons » énormément de R&D et de coûts marketing et publicitaires en création de notoriété.

    A ce titre nous avons déposé un dossier de CIR (Crédit Impôt Recherche), réalisé par la société Exaliance spécialiste en ce domaine, pour un montant de 125K€.

    D’autre part nous avons régulièrement des crédits de TVA puisque notre CA ne couvre pas ces investissements en R&D et en notoriété et nous sommes en crédit de TVA de 65K€ toujours pas remboursé…

    Après plusieurs relances aux services fiscaux d’Arcachon la réponse cinglante vient de tomber : Il a été décidé (apparemment afin de gagner encore plusieurs mois sur ces remboursements…) un contrôle fiscal au 23 juin sur MAXICHEQUE depuis sa création soit de mars 2007 à mars 2009.

    En dehors de nous mettre en difficulté de trésorerie évidente, cela va probablement reporter notre programme d’embauche, je trouve que « encourager et récompenser » de la sorte… une jeune entreprise innovante et créatrice d’emploi en cette période de crise est proprement scandaleux et prouve une fois de plus le désintérêt total des administrations et des politiques envers les entrepreneurs qui se battent tous les jours et contribuent à soutenir l’économie.

    Par ce billet je ne demande aucun « passe droit » ou soutien (notre situation étant totalement claire et transparente puisque nous sommes déjà sous contrôle du CECEI … ).

    Mais en tant qu’entrepreneur et de surcroit adhérent de l’UMP je tenais à vous signaler de tels agissements qui me paraissent aller totalement à l’encontre du soutien aux jeunes entreprises innovantes ainsi qu’à la relance économique…

    J’avoue que de tels agissements et entraves n’encouragent pas à créer des entreprises et en tous cas font parfois regretter de ne pas être entrepreneur dans d’autre pays plus à l’écoute des entrepreneurs.

    Hervé Gicquel
    Président
    http://www.maxicheque.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.