Que sont devenues nos belles Bastides? (par Colette Lièvre – « Les Cahiers de l’Entre-Deux-Mers »)

« En Bordelais, l’Entre-deux-Mers, territoire situé entre Garonne et Dordogne, est particulièrement riche en sites archéologiques qui en rappellent par strates, les grandes heures historiques. Villas romaines, abbayes, commanderies, castrum, églises romanes, châteaux féodaux ou d’autres temps, maisons nobles, moulins, ports qui rappellent l’importance économiques que furent les rivières, et spécificité du Sud Ouest, incontournables dans le paysage : les bastides.

En Entre-deux-Mers, elles sont au nombre de sept : Blasimon, Cadillac-sur-Garonne, Créon, Monségur, Pellegrue, Sainte-Foy-la-Grande, Sauveterre-de-Guyenne ; ces bastides, comme les quelques 350 autres que possède le Sud-Ouest, ont été au Moyen âge en quelque sorte précurseurs des « villes nouvelles » et dont les plans, dit-on, on servit de modèles à la construction des cités américaines.

Toutes différentes, elles sont pourtant toutes semblables car toutes sont à la fois la résultante de la constitution d’un pouvoir politique et économique local et démocratique (avec alors un consulat, un marché, des foires, des poids et mesures, une milice) et en même temps soumises à l’institution d’un plan local d’urbanisme avec son règlement, dont la réalisation se fera pendant plusieurs siècles. »

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.