En ce 10 mai, jour de commémoration de l’abolition de l’esclavage, je souhaite vous parler de Raphaël Elizé, qui fut le premier Maire de couleur d’une ville de France métropolitaine, Sablé-sur-Sarthe.

« Ce Martiniquais devint Maire de Sablé sur Sarthe, petite ville du sud de la Sarthe, en 1929, ce qui n’était pas une mince réussite à une époque de montée de l’intolérance et dans une région réputée conservatrice. Réussite d’autant plus remarquable que Raphaël Elizé était socialiste.

Son mandat renouvélé fut interrompu en 1940 par l’arrivée des troupes allemandes. Dénoncé pour ses activités de résistance, il mourut à Buchenwald quelques semaines avant la fin de la guerre.
Mais il eut le temps de marquer la ville de réalisations à la mesure de ses convisctions. Raphaël Elizé n’était pas seulement un personnage efficace et engagé. C’était aussi un homme d’une grande richesse, passionné tant par son métier de vétérinaire que par l’amour de l’art. »

10 commentaires sur “Raphaël Elizé (1891-1945)”

  1. C’est un véritable cauchemar de voir des journalistes continuer à affirmer,malgré de nombreux démentis dont ceux du 1er ministre,ancien maire de Sablé-sur-Sarthe (« A vcous de juger »-12/06/08) que Kofi Yamgnane fut le 1er maire noir de la Métropole.
    J’adresse un courrier à Télérama pour cette affirmation relevée dans le n°3053.au sujet du documentaire de Pierrick Guinard « Togo or not to go »qui est passé sur Fr.ô le 23/07/08.
    Merci à vous de contribuer à la vérité de l’information,me confortant dans l’idée qu’Internet est un outil de liberté essentiel.

  2. Merci pour votre message. Le temps parfois oublie l’histoire ou y efface les traces de certains de ses acteurs… Raphaël Elizé mérite pourtant qu’on se souvienne de lui. C’était un visionnaire qui a beaucoup apporter à Sablé-sur-Sarthe, la ville où je suis né et qui entretien son souvenir : la place de la Mairie porte son nom. François Fillon est un des héritiers de cet homme d’ouverture.

  3. Danièle Attuly

    Je prehds connaissance,ce jour,de la réponse que vous avez apportée à mon message et vous remercie vivement d’y avoir répondu.

  4. Je suis surpris que vous affirmiez que « François Fillon est un des héritiers de cette homme d’ouverture (en parlant de Raphaël Élizé).
    Qu’aurait pensé Raphaël Élizé s’il avait vu François Fillon et son ministre Brice Hortefeux renvoyer chez elle Mme Gosse, ivoirienne mais sarthoise et noire comme lui ?

  5. Yves d'Amécourt

    Je suis désolé je ne connais pas le dossier de Mme Gosse. Par contre je persiste à dire que François Fillon est un des dignes héritiers de Raphaël Elizé.

  6. Cela me semble juste et nécessaire de rendre justice à la mémoire de ce « héros » avant l’heure que fut Raphaël Elizé. En fait, il est un peu le précurseur du changement indispensable qui aurait dû intervenir dans le monde politique au regard des nombreuses diversités de la société française. S’agissant de ses héritiers à la mairie de Sablé sur Sarthe, je pense que François Fillon sans oublier le regretté Joël le Theule peuvent être considérés comme ses dignes héritiers.

  7. Bonjour, je suis le président de l’association « Passé Simple » qui, en 1994 a écrit le livre sur Raphaël Elizé. Aujourd’hui, ce livre, est la référence nationale sur Raphaël Elizé. La chaine de télévision France 2 souhaite tourner une docu-fiction sur le personnage. Il y a une semaine, nous avons rencontré le réalisateur qui recherche des documents sur Raphaël Elizé, notamment le livre écrit par notre association. Tiré à 10000 exemplaires, les ouvrages ont été récupéré par Max Elizé en 1995 et embarqué pour la Martinique. Depuis, nous sommes orphelin de cet ouvrage et nous aimerions en récupérer quelques centaines d’exemplaires. Malheureusement, nous ne savons pas où ils se trouvent. Si quelqu’un peut nous aider, merci d’avance. Je fais appel à la famille Elizé et aux amis partout dans le monde.
    Merci d’avance de votre participation..

  8. 19 mai 2009. Si « le temps parfois oublie l’histoire ou y efface les traces de certains de ses acteurs », on peut être surpris que peu de personnes (à part la presse locale et une association sabolienne), se souviennent que le 19 mai 1929, la France et notamment la ville de Sablé, élisaient à la tête d’une municipalité le premier maire de couleur de la France métropolitaine.

  9. Monsieur. J’ai lu l’article de « Ouesr-France » concernant le film qui doit être tourné par France Télévision au sujet de R. Elizé . Le titre « Le Nègre de Sablé » a déplu à l’ensemble de la famille et il m’a choqué car je sais que mon Oncle ne l’aurait pas aimé. Le terme de « Nègre » est encore douloureux dans l’esprit des Français de couleur. Il rappelle trop le passé esclavagiste qui n’était pas simple et que n’a pas gommé la repentance présidentielle Ce film n’est pas dédié à Aimé Césaire qui a été reconnu , apprécié et à quil’on a rendu hommage par ailleurs. Il s’agit de R.Elizé qui assumait sa « Négritude » mais qui n’aurait pas aimé qu’on la lui serve en ces termes.Il serait diplomate de votre part d’en convaincre le réalisateur et je vous en remercie à l’avance de le faire. Recevez mon bon souvenir.

  10. Bonjour,
    Je suis l’auteur de l’article de Ouest-France sur ce film dont le titre vous a choqué.
    J’ignore si M. Roncin a conservé ce titre « Le Nègre de Sablé », provocant et polémique.
    Bien à vous,
    Je vous invite à consulter également le blog de notre projet.
    E.VASLIN
    <a href= »http://www.weblettres.net/blogs/?w=ElizedAnjou » title= »http://www.weblettres.net/blogs/?w=ElizedAnjou »>http://www.weblettres.net/blogs/?w=…</a>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.