Revivez la campagne “Gironde Positive” en video !

Banniere_Gironde_Positive.jpg

Voir les video

9 commentaires sur “Revivez la campagne “Gironde Positive” en video !”

  1. Cher Yves,

    Juste pour te dire que je suis désolée du résultat de l’élection sur ton canton.

    Je peux comprendre ta déception car je sais toute l’énergie que tu as mise dans cette campagne très difficile…

    A très vite j’espère à Paris pour débrifer.

    Amitiés

    Isabelle

  2. Bravo Monsieur d’Amécourt pour cette campagne positive dans une France sous anxiolytiques !

    Merci de nous avoir proposé un projet plein d’énergie et d’espérance pour l’avenir de la Gironde !

    N’en restons pas là !

    Thomas

  3. Bonjour Yves,

    Ce petit mot pour te dire combien nous sommes désolés par les résultats dans ton canton, parfaitement immérités !

    J’ai vraiment trouvé cette campagne très bien menée, avec un esprit d’unité bien affiché, et cela pour toute la Gironde, avec ta vision très claire et attirante de notre département.

    Et plus proche de moi, dans l’Entre-deux-mers, une équipe soudée dans une ambiance plus que sympathique, ce que je ne ressentais pas auparavant quand j’étais dans la CUB.

    Amicale pensée ainsi qu’à Sophie.

    A bientôt.

    Olivier

  4. Bonjour Yves,

    Je reprends contact au lendemain de ce 2ème tour des Départementales, je veux te renouveler mon soutien.

    L’UMP est euphorique au plan national, ici en Gironde il faut bien accepter la réalité du résultat.

    Tous les commentateurs nous assènent « Gironde Terre de Gauche, Ancrée à Gauche » . Pourtant, le succès de la gauche est plus apparent que réel.

    Conséquence des « triangulaires », la gauche a gagné 10 cantons avec seulement 40 % des votes ; ceux qui ont voté FN ont offert un cadeau inespéré à la gauche.

    Idem à Bordeaux Métropole, sur 16 cantons, seulement 4 à Gironde Positive , comme si Bdx Métropole était aux 3 / 4 gauche…

    Tout cela donne envie de rebondir, les Régionales vont arriver vite.

    J’espère que l’action pour François Fillon va redémarrer de plus belle : que fera Force Républicaine dans les prochaines semaines ?

    A bientôt donc

    Philippe

  5. Yves d'Amécourt

    Merci à tous !

    Avec 162614 voix au 1er tour (sur 33 cantons) et 178277 au second tour (sur 29 cantons), GIRONDE POSITIVE est la 1ère force politique de la GIRONDE !

    Cette force ne se transforme pas en sièges à cause du redécoupage, d’une part, et des triangulaires avec le FN , d’autre part.

    Mais notre UNION est la bonne méthode !

    Pour preuve le canton du NORD MEDOC ou 2 candidats de droite se présentaient en dehors de l’UNION GIRONDE POSITIVE ! Le résultat fut immédiat : nous n’étions pas qualifié pour le second tour et le FN emportait le canton !!!

    L’UNION de la droite et des centre ! C’est la voie à suivre !

    Bien à vous tous !

    Yves d’Amécourt

  6. Monsieur Yves d’Amecourt,

    Je vous ai entendu dire sur FR3, le dimanche 22 mars 2015 , au soir du premier tour des élections départementales, que le FN allait sans doute gagner en Nord Médoc et cela en raison de « divers droite » qui avaient réalisé un score de 8% …

    Effectivement, les candidats d’AGIR et RÉUSSIR , SANS ÉTIQUETTE, dont je fais partie, ont obtenu 1205 voix sur leurs seuls noms et programme, contrairement à la majorité des candidats soutenus par des partis politiques, maires, conseillers municipaux….

    Si les représentants du FN ont été élus sur notre canton, il n’y a en fait rien d’étonnant à cela au vu de la situation politique locale :

    – un maire socialiste dans la Sous-Préfecture, Lesparre Médoc, qui a été élu en 2014 avec le soutien des représentants UMP, de vos représentants, qui sont d’ailleurs aujourd’hui ses adjoints.

    – un candidat titulaire aux élections départementales pour l’UMP UDI MODEM avec pour remplaçant un adjoint au maire de Lesparre, lui-même candidat de surcroît à ces mêmes élections sous la bannière « Union de la Gauche » (c’est en fait la dénomination majorité départementale)

    – un appel général au second tour des élections à voter pour le représentant de l’Union de la Gauche : qu’en est-il du « Ni-Ni » ? et je ne parle pas de ces vidéos ridicules dans lesquelles le candidat maire se met en scène…….Quid également du MODEM qui a appelé à voter Hollande lors des dernières élections présidentielles et que vous acceptez aujourd’hui dans votre giron. Vos électeurs n’oublieront pas…..

    Vos militants et sympathisants sont effarés devant tant d’incohérences et pensent, au vu de ces connivences locales, régionales… que droite et gauche se moquent d’eux. C’est du moins ce que nous avons entendu tout au long de la campagne.

    Aussi, au lieu de chercher des responsabilités ailleurs que dans vos rangs, je vous invite à regarder objectivement la situation du Nord Médoc et d’en déduire les raisons de vos échecs municipaux, départementaux….

    Les médocains en ont assez d’être pris pour des pantins qu’on agite avec des ficelles…..Si le message ne passe pas, il est à craindre que l’avenir vous réserve d’autres déconvenues, ici et ailleurs…car si les résultats sont satisfaisants pour la droite en général, on ne peut que constater que la stratégie n’a pas fonctionné pour le Sud-Ouest qui reste bien « rose ».

    Je vous souhaite, Monsieur d’Amecourt, de prendre conscience des aberrations de certains choix de votre camp qui vous font perdre.

    Respectueusement

  7. Bonjour Monsieur,

    J’ai laissé passer quelques jours avant de vous faire part de ma profonde déception à la suite de l’échec de votre candidature aux dernières élections.

    Vous êtes sans doute en train de faire l’analyse de votre situation?… Peut-être faudra-t-il rechercher dans les causes de ce mauvais résultat votre affichage en tant que supporter de François Fillon. Toutefois, je suis certain de votre capacité à “rebondir” afin de continuer à mener votre combat avec la conviction et le talent qui vous caractérisent …

    Soyez assuré de mon modeste soutien.

    Bien à vous.

    Alain

  8. Chère Françoise,

    Je n’enlève rien à ce que j’ai dit sur FRANCE 3. Votre liste a fait passé le FRONT NATIONAL dans le NORD MEDOC en barrant la route aux candidats de l’UNION le soir du 1er tour.

    Le seul canton ou la droite est divisée, en GIRONDE, c’est le NORD MEDOC. Ce n’est pas de la faute des autres ! C’est de la faute de la droite dans le NORD MEDOC ! Si le FN gagne le canton du NORD MEDOC, c’est de la faute de la droite dans le NORD MEDOC.

    Quant à notre alliance avec le MODEM, je ne la regrette pas ! Depuis 2008, les voix du MODEM ne nous ont jamais manquées au CONSEIL GENERAL de la GIRONDE. Jamais !

    Pour gagner les Présidentielles de 2017 il faudra accueillir les déçus de FRANCOIS HOLLANDE, et ils sont nombreux.

    Avec le FN nous ne sommes d’accord sur rien ! Ni sur la retraite à 60 ans (qui paye ?), ni sur le SMIC à 1500 € (qui paye ?), ni sur la sortie de l’€uro (qui paye ?), ni sur le maintien du nombre de fonctionnaire (qui paye ?) … Ni sur la haine de l’autre, la haine de l’étranger, la hiérarchie supposée entre les races, le SIDA qui s’attraperait par simple contact, ni sur les “détails” qui tuent, … Le programme “attrape tout” du FN ne m’attrapera pas !

    Nous avions une occasion unique de gagner le canton du NORD MEDOC. A cause de la division nous l’avons perdu. Ne reportez pas cette responsabilité sur d’autres. C’est votre responsabilité !

    Le SUD-OUEST n’est pas rose comme vous le dites. Mais dans le SUD OUEST si l’on veut gagner contre la gauche, il faut être plus unis qu’ailleurs. Dans cette bataille pour la GIRONDE, le PS gagne le département grâce au FN (9 triangulaires) et au redécoupage des cantons !

    Le FN gagne le canton du NORD MEDOC grâce à vous !

    Ce n’est pas après la bataille qu’il faut venir dire ce qui ne va pas, c’est avant !

    Pourquoi n’avez-vous pas fait une démarche auprès de moi avant les élections ?

    Quelle démarche avez vous tentée pour partir unis dans le NORD MEDOC ?

    Avez-vous rencontré Xavier PINTAT pour en parler ?

    Nous avons gagné 7 conseillers dans cette élection (+54%). Nous aurions pu en gagner 9 (+70%) !

    Bien cordialement.

    Yves d’Amécourt

  9. Cher Alain,

    Merci pour votre message. Nous avons perdu la majorité en Gironde de quelques milliers de voix seulement au second tour. Malgré le redécoupage des cantons favorable à la gauche, et malgré 9 triangulaires avec le FN et le PS !

    Le résultat est une carte toujours rose… Mais dans le détail les enseignements sont nombreux.

    Le découpage que nous avions dénoncé a bien fonctionné. L’alliance objective entre le FN et le PS aussi.

    Quant à ma fidélité à François Fillon, elle lui est acquise depuis si longtemps ! Ce n’était une surprise pour personne 🙂

    A l’heure où les girouettes se multiplient dans le microcosme politique, on a de plus en plus besoin d’affirmer son engagement et ses valeurs !

    Nous partageons un certain nombre de valeurs avec François Fillon, parmi lesquelles, la fidélité !

    Bien à vous.

    Yves d’Amécourt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *