RSA : Jean-François Copé se fourvoie

Laurent Wauquiez, puis Jean-François Copé, deux personnages influents et estimables de l’UMP demandent que soit revisiter le « RSA » revenu de solidarité active.
Il me semble que ce faisant, ils mettent en évidence leur méconnaissance du dossier. Une petite phrase par ici, une petite phrase par là, ne fait pas un projet politique. Dans leurs prises de parole, on a l’impression que Jean-François Copé et Laurent Wauquiez ont loupé une étape. Comme s’ils parlaient des défaut du RMI, et qu’ils avaient oublié qu’on a créer le RSA pour corriger ces défauts.

En effet dire « les bénéficiaires du RSA doivent donner entre 5 et 10 heures de travail à la collectivité » est certainement audible, et chacun en entendant cela se dit que c’est du bon sens ! Le seul hic, c’est que nombreux bénéficiaires du RSA travaillent déjà. En effet, le RSA a remplacé 3 dispositifs :

  • l’API (Allocation Parent Isolé), est versée aux mères –parfois au pères- qui élèvent seules leur enfant, parmi eux il y a de nombreux travailleurs ;
  • la Prime pour l’emploi, impôt négatif créé par Laurent Fabius et versée aux « travailleurs pauvres » au vu de leur déclaration de revenus,
  • le RMI, revenu minimum d’insertion, créé par Michel Rocard, alors 1er Ministre.

L’objectif du RSA est de faire que quelqu’un qui travaille reçoive une rémunération plus importante que quelqu’un qui ne travaille pas afin que chacun trouve un intérêt a reprendre une activité. Le but du RSA est de supprimer les effets de seuils dûs à la multiplicité des dispositifs d’aide sociale. « Le revenu de Solidarité active s’est, à chaque étape, construit dans la concertation et le débat. Le rSa est fait pour résoudre des difficultés concrètes: difficultés de ceux qui perdent de l’argent en reprenant du travail; difficulté de ceux qui n’arrivent pas à sortir des minima sociaux; difficultés de ceux qui tout en travaillant ne peuvent pas boucler les fins de mois. » (Martin Hirsch).

Certes le dispositif «RSA » n’est pas parfait et il mérite d’être audité. C’est justement la commande du 1er Ministre François Fillon. Attendons donc que le rapport d’audit soit rendu avant de tirer des conclusion hâtives, et quelque peu « populistes ».

Lire à ce sujet sur ce blog :

1 commentaire pour “RSA : Jean-François Copé se fourvoie”

  1. le journal de personne

    Le prix de la dignité
    … le RSA ? Ne m’en parlez surtout pas…c’est un peu comme la cigarette du pendu qu’on offrait jadis gracieusement à celui qui montait sur l’échafaud et à qui on demande aujourd’hui de faire des courbettes pour la mériter…sous prétexte que toute peine mérite salaire !
    <a title= »http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/le-prix-de-la-dignite/ » href= »http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/le-prix-de-la-dignite/ »>http://www.lejournaldepersonne.com/…</a>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.