âge et mémoire : la maladie d’Alzheimer

Mercredi soir avait lieu à Sauveterre, une conférence du docteur Antoun, Médecin Gériatre, sur la maladie d’Alzheimer. Cette conférence débat était organisée en partenariat avec la Mutualité Française. Cette conférence a rassemblé 100 personnes et la présentation du docteur Antoun a été très complète, très captivante et très écoutée. Le débat qui s’en suivi fut passionnant.

Cause nationale 2007, la maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui en France plus de 850 000 personnes, dont 57% sont maintenus à domicile. Or pour « vivre avec » une personne démente, une information, une formation et un accompagnement sont indispensables.

C’est à ce sujet crucial et malheureusement d’actualité qu’était consacré ce rendez-vous à Sauveterre animé par le docteur May Antoun. Plus de la moitié (57%) des malades d’Alzheimer continuent à vivre à domicile, y compris à des stades très sévères de la maladie et une personne sur quatre est placée en institution.

Parce qu’elles impliquent un accompagnement fort et un apprentissage précis des différents symptômes (troubles du langage, du sommeil, de l’appétit, désorientation, apraxie, agnosie, troubles du jugement, déshinibition, dépression), ces maladies affectent profondément les familles, ainsi que le personnel soignant.

L’accompagnant doit faire preuve en permanence d’écoute, d’empathie, de compassion ; il doit accepter un échange dans l’instant, sans exigence et sans avenir. C’est pourquoi « vivre avec », que l’on soit parent ou soignant, ne se conçoit pas sans formation, information et accompagnement.

Décrite pour la première fois en 1907, la maladie d’Alzheimer regroupe de multiples démences (vasculaire, dégénérative, mixte, à corps de Lewy, frontale, alcoolique…) dont la perte de mémoire constitue le dénominateur commun.

Loin d’être exceptionnelles, ces maladies liées à l’âge constituent un véritable défi de santé publique en gériatrie. En 2004, 856.662 personnes de plus de 65 ans étaient atteintes de ces maladies. Avec 225.263 nouveaux cas par an, 1.276.147 personnes en seront atteintes en 2020 (chiffres issus du rapport sur la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées présenté à l’office parlementaire d’évaluation des politiques de santé en juillet 2005).

C’est dans ce contexte que la municipalité de Sauveterre, en partenariat avec le pavillon de la mutualité, a proposé cette conférence tous publics , à la salle de la Rue St Romain. Ce rendez-vous gratuit a permi d’échanger avec des intervenants professionnels.

May Antoun est médecin gériatre au centre longs séjours « Les Arbousiers » de La Teste. Elle était accompagnée de Bernadette Freyssignac, présidente de l’Association France Alzheimer. Le Docteur Frilloul, coordonnateur du CLIC sur notre canton était présent et a participé aux débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.