Agriculture : François Fillon demande un plan d’urgence

IMG_1084.jpg

François Fillon, candidat à la primaire de la droite pour 2017, a demandé vendredi au ministre de l’Agriculture de mettre en place “un plan d’urgence” jugeant la situation de l’agriculture française “extrêmement préoccupante”.

“Cette année 2016 est l’une des pires que la France ait connu depuis 50 ans en matière de rendements céréaliers”, s’alarme l’ancien Premier ministre (Les Républicains) dans un communiqué.

“Les rendements moyens nationaux, autour de 55 quintaux par hectares, sont en baisse de près de 30% (…) La perte globale engendrée dans la balance commerciale française pourrait représenter plus de 3 milliards d’euros”, souligne-t-il.

Accusant le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, d’être “davantage occupé à porter la parole d’un gouvernement aux abois qu’à prendre le taureau par les cornes”, François Fillon fait plusieurs propositions.

Parmi elles, la mise en place d'”une année blanche” par “un financement couvrant les annuités bancaires de l’année et les avances aux cultures de 2017, conjugué à des dispositifs de réduction de charges fiscales et sociales”.

Il propose également de déclarer les zones sinistrées en situation de catastrophe naturelle.

La France, qui a connu une forte chute de rendement de ses champs de blé à la suite d’importantes intempéries au printemps, va selon le cabinet Agritel, perdre en 2016 sa place de leader européen des exportations.

Les acteurs de l’agriculture française, syndicats, banques, mutuelles, chambres d’agriculture, doivent se réunir le 1er septembre à Paris pour tenter de construire un plan de sortie de crise.

adm/dch/ct

politique | partis | LR | primaires | agriculture | France2017

Paris, FRANCE | AFP | vendredi 12/08/2016 – 17:38 UTC

Lire le communiqué de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *