Annette Québec, Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Annette_Quebec_ONM.jpg

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Je suis heureux de saluer Annette Québec, son mari, ses deux filles, ses petits enfants. Heureux de saluer ses amis, le Conseil d’Administration du Club des aînés ruraux, le Conseil Municipal. Très heureux de saluer Michel Martin, ancien Maire de Sauveterre, dont Annette fut l’adjointe. Je sais qu’Annette est heureuse que vous soyez ici aujourd’hui cher Michel, tant vos relations sont importantes pour elle et chargées de souvenirs. Dans le demi-siècle qui vient de s’écouler, Michel Martin fut le plus durable des Maires de Sauveterre.

Merci Annette, d’avoir choisi ce lieu, le Club des Aînés, pour recevoir cette médaille. Ce lieu qui doit beaucoup à Michel Martin, et que nous avons amélioré récemment, à ta demande, en changeant les menuiseries pour en améliorer le confort thermique.

Ma chère Annette,

Tu as obtenu le baccalauréat de l’enseignement secondaire en juin 1961. Puis tu passeras le certificat d’aptitude professionnel d’aide-comptable en juin 1970, par correspondance, alors que tu es mariée, et mère de deux filles. Ton mari Bernard, sera ton répétiteur.

De janvier 1970, jusqu’en mars 1985, tu as aidé ton mari, artisan réparateur de machines agricoles, en tant que secrétaire. Tu t’occupes de tout ce qui concerne les papiers : facture, comptabilité, relations avec les impôts, etc … A l’époque le statut de « conjoint collaborateur » n’existait pas. C’est donc avec le statut de « sans profession » que tu as travaillé durant toutes ces années !

Comme le dis la chanson de Charles Aznavour : « Je vous parle d’un temps, que les gens de 20 ans, ne peuvent pas connaître… »

En 1985, tu as intégré le cabinet comptable de Jean-Pierre Trouillot, à La Réole, comme collaboratrice. En janvier 2004, tu as pris ta retraite.

De 1975 à 1980, l’Association Familiale Rurale t’a demandé d’être sa trésorière. Cette Association s’occupait surtout du « Centre Aéré » : un lieu où les enfants en vacances étaient reçus. Des moniteurs les occupaient à divers travaux et jeux. Tes filles ont participé au centre aéré, comme enfants, puis comme monitrices. Souvenons-nous qu’à cette époque pas si lointaine, toute l’activité pour la jeunesse était animée par une équipe de bénévole et le plus souvent par les AFR.

De 1978 à 1980, tu as été élue présidente de l’Association Indépendante des Parents d’Elèves du Collège de Sauveterre : association sans fédération dont le tarif d’adhésion était très bas puisqu’elle n’avait pas à reverser une grosse partie des cotisations, à une fédération nationale. Une bonne entente avec le Principal vous a permis d’obtenir une documentaliste à mi-temps. Cette association donnait des fournitures gratuites aux familles adhérentes, ce qui rendait bien service aux parents. Vous aviez proposé à vos adhérents, une assurance scolaire à un prix très intéressant, avec les mêmes garanties, en travaillant avec une agence locale.

En 1992, s’est créé l’Association des Randonneurs du Haut-Entre-Deux-Mers, à la demande du Conseil Général. Cette association recouvrait les 4 cantons de La Réole, Monségur, Pellegrue et Sauveterre. Tu es élue Vice-présidente pour représenter Sauveterre. Je salue Helène Lajunie qui est avec toi, dans cette association, depuis l’origine.Tu t’es impliquée afin de faire découvrir aux marcheurs des circuits, à l’époque non balisés. Puis tu as aidé au balisage des chemins de randonnée autour de Sauveterre. En 1999 tu as abandonné cette fonction, mais tu as es toujours adhérente du club, et tu marches toujours. Parfois tu « fais marcher » !

En 2006 tu es devenue économe de la Paroisse de Sauveterre et pour cela, tu as des relations très fréquentes avec l’archevêché.

Enfin, en 2007, tu as été élue trésorière du Club des Aînés de la Bastide. C’est le Président Gilbert Ithier qui est venu te chercher. Il avait une idée très précise en tête, puisqu’en 2009, le Conseil d’Administration t’a élue Présidente.

Mais l’action qui t’a fait le plus connaître de tous, c’est ton mandat d’Adjointe au Maire de Sauveterre-de-Guyenne, Michel Martin, de 1995 à 2001. Membre de la commission des finances, tu t’occupes des dossiers des personnes pouvant prétendre au RMI. Tu t’occupes de la promotion de la Résidence pour Personnes Agées de Pringis. Il convient de trouver des locataires. Tu t’occupes aussi des dossiers pour employer les jeunes par contrat aidé.

Pendant cette période, tu travailles avec Michel Martin et toute son équipe sur un projet qui est toujours, aujourd’hui, au cœur du Sauveterrois et qui marquera durablement la vie de Sauveterre. En effet, c’est l’époque de l’achat du foncier et de la conception de la future zone Bonard. Un lieu dont l’équipement a été poursuivi ensuite par toutes les municipalités et par tous les Conseils Communautaires, mais dont les fondamentaux, les plans initiaux ont été imaginés par vous. La zone Bonard, c’est le lieu où s’implante les installations sportives de la commune et de la CDC, tennis, football, judo, musculation, volley-ball, … les nouveaux services publics : Relais de Service Public, Créche et Halte garderie, …

Depuis 1989 tu fais partie du Centre Communal d’Action Sociale. De 1989 à 2001, comme responsable. A partir de 2001, comme simple membre.

En juillet 2010, Monsieur le Préfet t’a décerné la médaille d’Honneur Régionale, Départementale et Communale. Elle t’a été remise en janvier 2011.

Chère Annette, tu es toujours, à l’heure où nous parlons, Conseillère Municipale de Sauveterre-de-Guyenne, épouse, mère, belle-mère et grand-mère.

Ceux qui te connaissent savent qu’on peut compter sur toi en toute circonstance et avec plus d’efficacité et d’efficience encore dans la difficulté. Lorsqu’il y a un problème tu es là.

Ceux qui te connaissent savent aussi que lorsque tu n’es pas d’accord tu es capable de dire « non ». Et ça, dans une équipe, c’est de l’OR !

Alors ma chère Annette, au nom du Président de la République, je suis fier de te remettre cette médaille qui marque ton entrée, comme chevalier, dans l’ordre national du mérite.

Cet ordre a été créé par le Général de Gaulle, avec lequel, je le sais, tu partages un certain nombre de valeurs, pour exprimer aux citoyens qui la serve, la reconnaissance de la Nation.
Cette médaille, tu aurais pu la recevoir en 2011, année du bénévolat, tant tu donnes sans compter.

Ton parcours est exemplaire de simplicité, et de don de soi. En te décorant, c’est toute ta famille que l’on décore : ton mari, que tu laisses parfois pour assumer tes responsabilités, tes enfants qui suivent ton chemin –je salue ta fille , qui est Maire de Bossugan – tes petits enfants qui t’admirent, et nous tous, venus nombreux aujourd’hui, qui sommes fiers d’être tes amis.

Annette Québec, au nom du Président de la République, nous vous faisons Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Annette_Quebec_01.JPG

Annette_Quebec_02.JPG

Annette_Quebec_03.JPG

(photo Anaïs d’Amécourt)

4 commentaires sur “Annette Québec, Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.”

  1. MORIN Jean Claude

    Chère Mme QUEBEC,
    Votre assureur ne savait tout ce que vous avez fait pour les autres. C’est tout à votre honneur et cela me touche beaucoup . Je vous félicite et vous exprime toute ma reconnaissance. Un grand BRAVO à partager avec votre époux; Je vous dis à très bientôt à SOUSSAC, je viendrai en vélo car comme vous le savez j’ai 2 hobis : le vélo et la marche. En tout cas venez très nombreux à notre marche à SAUTERNES le 15 AVRIL 2012 pour une très bonne cause allez sur le site : lions club du sauternes. Toute mon admiration car si tout le monde était comme vous, on serait tous beaucoup plus riche huimainement parlant; Jean-Claude MORIN

  2. Sincères félicitations Annette ! Mais . . . enfin Bernard ! Tu as remarqué ? Tu t’ es fais griller ! Tu es le seul qui as un verre a la main ! Bises a tous les deux quand même

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *