Assemblée plénière au Conseil Général

La Conseil Général de la Gironde se réunissait en assemblée plénière le 28 juin. Au menu : présentation à l’assemblée par le Préfet Francis Idrac du bilan des actions de l’état en 2006 (en application de la loi du 2 mars 1982), vote du compte administratif 2006 du conseil général de la Gironde et du budget supplémentaire 2007.

en savoir plus sur le site www.CG33.fr
en savoir plus sur le site www.gironde.pref.gouv.fr

Vote du budget
Pour ma part, je retiens de ce budget, l’explosion de la rentrée fiscale attachée au « droits de mutations ». Depuis que j’ai été élu, en 2004, cette rentrée fiscale augmente régulièrement de 15 à 18 M€ par an en Gironde (tendance nationale), sans toucher à la fiscalité. Cela réprésente aujourd’hui 169,7 M€ pour le conseil Général de la Gironde. Cette rentrée qui ne dépend en rien de la gestion du conseil Général de la Gironde, est bien supérieure au coût de la décentralisation. C’est ce que j’avais expliqué lors de notre dernière assemblée (lire mon intervention d’alors). Il n’était donc pas utile d’augmenter les impôts des Girondins cette année encore. Notre groupe a donc voté toutes les résolutions mais c’est abstenu sur le vote du compte administratif 2006, dans la logique de tous les votes depuis le budget primitif en décembre 2006.

Gilles Savary défend le CI-RMA
Autre fait marquant, la défense du CI-RMA par Gilles Savary (PS) : « Le CI-RMA (Contrat d’insertion – Revenu Minimum d’Activité) qui vise a faire de l’insertion dans l’entreprise est beaucoup plus pérenne et durable que les « contrats d’avenir » (i.e les nouveaux « emplois jeunes ») qui sont réservés à l’administration. Le CI-RMA est surtout utiliser par des artisans et des PME qui n’en abusent pas. » Gageons, après ces paroles encourageantes, que le département de la Gironde saura développer la réinsertion par le CI-RMA.

Le fait du Prince
Vers 17h45, alors que nous avions presque terminé nos travaux, Philippe Madrelle a demandé une suspension de séance de 3h30, du jamais vu, nous demandant de revenir à 21h15! Philippe Madrelle devait aller à un cocktail à Mérignac pour remettre une médaille !!!! Autant dire qu’un certain nombre de Conseillers Généraux, notamment dans la majorité, on exprimé leur surprise et leur mécontentement face à de telles pratiques ! Nous sommes revenus à 21h15, moins nombreux (39 sur 63) pour reprendre nos travaux, que nous avons conclus vers 23 heures.

1 commentaire pour “Assemblée plénière au Conseil Général”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.