Chaises musicales et parachutes…

Où l’histoire des investitures du PS en Gironde, pour élections législatives de 2012 !

François Deluga, Maire du Teich, et député de la 8ème, sur le bassin d’Arcachon a œuvré pour que du redécoupage des circonscriptions, naisse un territoire à sa mesure.

Faisant alors un numéro de comedia del arte, digne de Florence au temps des Médicis, il expliqua ce crève cœur, qu’était pour lui, de voir sa circonscription coupée en deux, entre le bassin d’Arcachon, où il habite, et le Sud-gironde, qu’il aimait temps… Et fit, la mort dans l’âme, part de sa décision de se présenter dans le Sud-Gironde. Bien conscient, que cela ferait de lui un élu écartelé, entre la raison et le cœur, entre sa maison et l’assemblée. Mais qu’on ne s’y trompe pas : « c’était dans l’intérêt des électeurs ! »

Marine Faure, députée de la 9ème, dû faire contre mauvaise fortune bon cœur… Elle qui habitait Langon, pris ses clic et ses clacs, et décida douce-amère, de se présenter dans l’Entre-Deux-Mers. Originaire d’Aillas, n’y avait-elle pas aussi sa place ? La voilà donc après les turpitudes de son ami Deluga, candidate –dit-on- là où elle ne voulait pas.

Mais s’il est un plat qui se mange froid, c’est la vengeance … Gilles Savary, Conseiller Général de Talence, empêché de se présenter, dans sa circonscription, à cause de l’encombrante présence du vert Noël Mamère, décida, in extremis, de présenter sa candidature, à Langon, sans y croire vraiment, mais pour signifier au parti qu’il n’était pas content, et depuis trop longtemps, d’être de la farce, le Dindon !

Le rebel fut soutenu dans la gageure, et en sous main, par le Maire de Langon, qui n’appréciait pas que son territoire soit colonisé par le député d’Arcachon, par Martine Faure, très contente, que son honneur soit ainsi lavé. Et très officiellement, par le Président du Conseil Général, Philippe Madrelle, un soutien de taille, qui n’aime pas que l’on gagne trop facilement une bataille ! Et puis, en soutenant Savary, il pouvait infliger un camouflait -un de plus- à son ami Rousset !

A la surprise générale, et à quelques 10 voix près, le député sortant, fut sorti … par les militants. Et c’est Gilles Savary, Conseiller Général de Talence, qui fut choisi.

Mais on ne laisse pas un fidèle serviteur au bord du chemin… Le député Deluga hériterait de la circonscription de Partenia… Une circonscription sans territoire, qu’on a pas besoin de découper pour l’avoir.

Nous voilà donc après ce peu de chaises musicales, avec le Conseiller Général de Talence, candidat à Langon… Martine Faure, qui habite Langon, candidate dans l’Entre-Deux-Mers, François Deluga, Maire du Teich candidat pour les Français de l’étranger…

Et on apprend, que Noël Mamère, qui est au fond, à l’origine de ce jeu de chaises musicales, lui qu’on a voulu protéger, serait empêché de se présenter frappé par le cumul des mandats, qu’il dénonce pour les autres, mais dont il s’accommode !

On apprend aussi que la circonscription de Libourne a été proposée à Jack Lang, mais il lui a préféré le département des Vosges, où il a quelques origines. L’ancien ministre de la Culture, ancien député-Maire de Bourges avait refusé de se soumettre au vote des militants socialistes dans sa circonscription de Boulogne-sur-Mer… En fidèle compagnon du devoir, il poursuit le tour de France et sa formation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.