Dans un contexte de changement climatique rapide, réduire la forêt à sa simple fonction de sanctuaire serait une erreur !

Ramassage de troncs après une coupe dans un bois français géré par l'Office national des forêts.

« Le prélèvement d’arbres permet de stocker du carbone durablement : sur une forêt protégée naturelle, les arbres en fin de vie meurent et relâchent leur carbone dans l’atmosphère. Si ces mêmes arbres sont utilisés pour du bois brut, le carbone reste piégé dans le bois. »

Par Fanny Butler-Roussel (ingénieur agronome spécialisée dans le développement durable des plantations agro-industrielles tropicales), Pierre Bois d’Enghien (ingénieur agronome et enseignant en sciences de l’environnement)

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.