Non classé

Communiqué de presse : « des stratégies prometteuses dans la lutte contre le changement climatique »

Comment le Bordelais s’adapte au changement climatique ?

Vignes Hautes et Larges – Stockage du carbone dans les sols

Sauveterre-de-Guyenne, le 29 septembre 2022 – Les conclusions des observations menées au Château Bellevue à Sauveterre-de-Guyenne (33) qui viennent d’être rendues publiques, montrent les bénéfices de certaines pratiques viticoles.

Les feuilles : des panneaux solaires naturels

Les pratiques expérimentées mobilisent le végétal pour capter l’énergie du soleil et le CO2 surabondant dans l’atmosphère pour s’en servir dans la lutte contre le changement climatique.

A château Bellevue, l’idée est d’avoir moins de pieds à l’hectare tout en ayant une vigne qui monte à 2-3 mètres[1]. Les feuilles qui servent alors de « panneaux solaires naturels » captent la lumière du soleil et absorbent la … Lire la suite

« Eoliennes : le parjure du Président à Saint-Nazaire » mon coup de gueule hier sur Sud-Radio.

Débat animé par Valérie Expert, avec Najwa El Haïté, Noémie Halioua, Pierre Jacquemain : Eco-anxiété chez les jeunes, éoliennes, réforme des retraites, Iran …

Je souhaite pousser un coup de gueule contre la déclaration du Président de la République qui, à Saint Nazaire, a fait part de son souhait d’accélérer l’installation des éoliennes en France et a annoncé une loi en ce sens !

Ce Président souffle le chaud et le froid sur tous les sujets.

Cette politique du « en même temps » est préjudiciable à la relation de confiance nécessaire entre le peuple, les élus et nos gouvernants. On ne peut pas changer d’avis tout le temps sur des sujets comme la souveraineté énergétique, la décarbonation de notre … Lire la suite

Festival Musica Vini 2022 – 9ème édition

C’est une expérience nouvelle pour les hédonistes et les curieux de sensations cachées…

Le projet MUSICA VINI, le vin qui inspire la musique, consiste à demander à des musiciens de jouer après dégustation d’un vin que le public déguste simultanément au cours du concert.

Les musiciens qui participent aiment le vin: ils jouent bénévolement, pour le plaisir.
Les vignerons sont des amateurs de musique : ils viennent sur scène présenter leur vin et commenter les interprétations.

La 9ème édition du festival Musica Vini se tiendra SAMEDI 10 SEPTEMBRE de 15h A 19h au CHÂTEAU DE PESCHESEUL, commune d’Avoise (à 12 km de Sablé). Elle comprendra TROIS CONCERTS-DÉGUSTATIONS :

  • Le QUATUOR BAROQUE ARNAUD DE PASQUALE (clavecin) entouré de Josèphe
Lire la suite

[Tribune] Et si on exploitait nos propres réserves de gaz ?

Suite de la tribune publiée le 4 septembre.

En 2017, Emmanuel Macron, pour conquérir le cœur des écologistes, avait promis que la France cesserait d’exploiter les énergies fossiles. Nicolas Hulot, ministre d’État, fit passer une loi le 6 septembre suivant « pour mieux lutter contre le réchauffement climatique ».

En fait, ce n’est pas la production des hydrocarbures qui a un impact sur le réchauffement climatique, c’est la consommation ! En revanche, arrêter la production a un impact sur l’indépendance énergétique de la France et sur sa souveraineté. Mais à l’époque, la souveraineté, personne ne s’en souciait. L’important, c’était le symbole de la décision pour attraper les voix des écolos.

En 2012, Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, … Lire la suite

[Tribune] Fin de notre souveraineté énergétique : chacun ses responsabilités !

Le président de la République Emmanuel Macron et la première ministre Elisabeth Borne, artisans avec l’ancien premier ministre Edouard Philippe, l’ancien président François Hollande, de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

À l’occasion de la crise énergétique, on voit, sur les réseaux sociaux, ressurgir les prises de position des uns et des autres dans le passé. Twitter, notamment, a beaucoup de mémoire. Ainsi, lors d’un débat pour l’élection présidentielle de 2017 sur le sujet du nucléaire, on voit François Fillon défendre l’énergie nucléaire, à contre-courant de la pensée dominante du moment, car elle est « sûre, décarbonée, pilotable et gage de compétitivité ». En réponse, Emmanuel Macron explique, lui, qu’il vise un mix énergétique 50/50 entre le … Lire la suite

« Guerre en Europe : le périlleux retour des blocs » par Jacques Myard.

Jacques Myard, député honoraire, maire de Maisons-Laffite

La guerre est de retour en Europe, depuis 6 mois l’intervention russe en Ukraine   provoque de multiples réactions et condamnations de la part des opinions publiques européennes et occidentales.

A leurs yeux, Vladimir Poutine est l’agresseur et porte une lourde responsabilité dans ce qui est au regard du droit  international une agression indubitable.

Prima facie cette analyse est largement partagée par les médias français, européens et les opinions publiques dites occidentales.

Toutefois elle n’est pas partagée par de nombreux pays dans le monde qui se sont refusés  à condamner la Russie à l’ONU, que ce soit en Afrique ou en Asie, une réalité qui prouve que l’ « Occident » ne tient plus le haut du … Lire la suite

« Biodiversité : n’ayez pas peur ! ». Entretien avec Christian Lévêque.

« Le bocage, la Camargue, les salins, les lacs, les étangs, les mares, les anciennes carrières, sont des réservoirs de biodiversité. Il faut arrêter de dire que l’homme détruit la nature et la biodiversité »

Entretien avec Christian Lévêque au sujet de la biodiversité suite à la sortie de son livre : « Biodiversité, enjeux et débats ».

Au programme : critique du concept de la « 6ème extinction », les espèces qui disparaissent et celles qui apparaissent, celles qui déménagent, les effets du changement climatique, la situation des insectes et des oiseaux, l’ambivalence des ONG environnementales, le « catastrophisme » et la culture de la « mauvaise nouvelle », l’occultation des bonnes nouvelles, qui nourrissent les ONG et alimente … Lire la suite

Rentrée politique 2022 de David Lisnard : merci à toutes les énergies !

Comme chaque année depuis 15 ans, David Lisnard a fait sa rentrée politique sur la butte Saint-Cassien, à Cannes. Les militants et bénévoles de Nouvelle Energie, ainsi que plusieurs élus locaux et nationaux, sont venus nombreux pour partager ce moment convivial et une certaine conception de la France et de l’Homme.

Quelques extraits.

Lire la suite

[Entretien # 7] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « La France n’a jamais eu autant de fonction publique qu’aujourd’hui et aussi peu de service public ! »

Observateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donne son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : Yves d’Amécourt, qu’a pensé le rural que vous êtes de la sortie de notre président de la République, prophétisant la fin de « l’insouciance et de l’abondance » ?

Yves d’Amécourt : Je me suis dit qu’il commençait une critique de sa propre politique depuis 2017 ! L’insouciance et l’abondance résument assez bien ce qui se passe en France depuis son élection : la dette … Lire la suite

« Parlons vrai » sur Sud-Radio ce vendredi autour de Christine Bouillot.

Animé par Christine Bouillot avec Lucas Veran, étudiant et adjoint au maire de Neuilly, Kevin Bossuet, professeur d’histoire en Seine Saint-Denis et Yves d’Amécourt, porte-parole du mouvement de la ruralité.
  • France-Algérie : les bonnes pistes pour la réconciliation ?
  • Réforme de l’assurance-chômage : faut-il durcir l’accès aux conditions d’indemnisation ?
  • Le train a cartonné cet été : un service à la hauteur ?
Lire la suite

Mon « coup de gueule » ce matin sur Sud-Radio : « le gouvernement prépare une loi d’exception pour accélérer l’installation des éoliennes »

22 août 2022 : le débat du 10h30-Midi de Christine Bouillot avec Noemie Halioua, Nicolas Jeanneté et Yves d’Amécourt.

Emmanuel Macron, le 14 janvier 2020, à Pau, lors d’une table ronde sur le thème de « l’écologie dans nos territoires » avait dit : « Le consensus sur l’éolien est en train de nettement s’affaiblir dans notre pays ». Avant d’ajouter que « de plus en plus de gens ne veulent plus voir d’éolien près de chez eux, considèrent que leur paysage est dégradé ».

En 2021, depuis la Polynésie française, toujours à propos de l’éolien, il avait défendu « le pragmatisme au cas par cas », pour éviter « d’abîmer nos paysages ». Il avait ajouté : « c’est une part de notre patrimoine, de notre richesse profonde, de Lire la suite

[Entretien # 6] avec Gabrielle Cluzel : « La majorité nous prépare un projet de loi pour accélérer l’implantation des éoliennes en supprimant les maigres voies de recours »

Observateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex-Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donnera son éclairage sur l’actualité paysanne.

Gabrielle Cluzel : Sur votre compte Twitter, vous qualifiez le projet de loi du gouvernement – qui devrait être présenté à l’automne – visant à accélérer les projets éoliens à la campagne de « véritable déclaration de guerre ». Pourquoi une telle véhémence ?

Yves d’Amécourt : C’est une réaction à cette majorité qui souffle le chaud et le froid sur tous les sujets. Cette politique du « … Lire la suite

[ Entretien # 5 ] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « Les écologistes radicaux ont inventé des concepts fumeux dont l’unique objectif est de culpabiliser les populations »

atObservateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donne son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : En début de semaine dernière, des réserves d’eau agricoles ont été vandalisées en Vendée. La controverse autour de de ces bassins d’eau destinés à irriguer les cultures fait rage. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi elle vous indigne ?

Yves d’Amécourt : L’eau est à l’agriculture ce que la monnaie est à l’économie. Sans eau, il n’y a pas d’agriculture possible. En France, nous ne … Lire la suite

[Entretien # 4 ] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « Chaque région a ses traditions, ses usages, ses coutumes. C’est un patrimoine immatériel à protéger. »

Observateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donnera son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : Depuis le 1er juillet, le Puy-de-Dôme a décidé de revenir à la limitation de vitesse de 90 km/h. Cinq autres départements l’ont déjà fait. À la rentrée, sept départements en auront totalement fini avec la limitation de 80 km/h imposée en 2018. Une bonne nouvelle pour le rural que vous êtes ? 

Yves d’Amécourt : Souvenons-nous que cette limitation à 80 km/h est arrivée … Lire la suite

[Entretien # 3] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « On interdit la production sur notre sol, au nom du climat, de l’environnement… Mais on importe ce que l’on interdit de produire ! »

Observateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex-Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donnera son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : Vous êtes viticulteur, la sécheresse va-t-elle être dévastatrice pour la production de vin, cette année ?

Yves d’Amécourt : En ce moment, il y a deux soucis majeurs : la canicule et la sécheresse. La vigne a un idéal de croissance autour de 25 °C. Quand les températures dépassent 35 °C, la photosynthèse des raisins et des feuilles est complètement chamboulée. Cela affecte le fonctionnement physiologique … Lire la suite

Le jour du dépassement n’a aucune valeur scientifique !

La presse s’en est fait largement l’écho : l’humanité aurait commencé, le 28 juillet, à consommer 70% d’une seconde planète qui serait, parait-il, nécessaire à l’humanité pour survivre durablement !

Dit autrement, l’humanité aurait besoin de 1,7 planète pour vivre ! Que diable ! Mais, comment fait-on le calcul des besoins de l’humanité ? Cet indicateur a été élaboré par Mathis Wackernagel, président de Global Footprint Network et par William Rees, son ancien professeur. Tous les deux ont développé le concept d’empreinte écologique, Footprint en anglais. L’indicateur du « jour du dépassement » calcule le rapport entre ce que les auteurs appellent la capacité biologique de la planète avec la dite « empreinte écologique » de l’humanité. Ces deux quantités seraient, … Lire la suite

[Entretien # 2] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « Ces incendies sont un désastre pour de nombreuses familles et pour toute une économie locale »

Observateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donne son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : Vigneron en Gironde, vous êtes très affecté par les incendies qui ravagent votre région… Y voyez-vous une fatalité ou pointez-vous du doigt des responsabilités ?

Yves d’Amécourt : L’incendie de Landiras a commencé à 35 km de la maison. Nous avons de nombreux amis dans ce secteur : des forestiers, des élus, des habitants. Depuis chez nous, nous voyons un panache de fumée blanche toute … Lire la suite

Intervention de la DFCI face aux feux hors normes

La protection de la forêt dans le massif des Landes de Gascogne contre les incendies s’appuie sur une complémentarité entre la prévention et la lutte. La prévention relève des actions de la Défense des Forêts Contre les Incendies regroupée en Associations syndicales autorisées (ASA de DFCI) composées de sylviculteurs ; tandis que la lutte relève de la compétence du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS). 

Compte tenu de la conjugaison d’éléments défavorables, des feux hors normes se sont déclenchés le 12 juillet dernier, brûlant à ce jour plus de 20 000 hectares de forêt et un périmètre de plus de 100 km. 

A la demande du SDIS et des maires, sous coordination de la Fédération girondine et des ASA de … Lire la suite

Incendies de Gironde et forêt des Landes de Gascogne : se poser les bonnes questions. (CNPF Nouvelle-Aquitaine)

photo (c) Alliance Forêts Bois

Le pin maritime dans les Landes de Gascogne

Le pin maritime est l’essence dominante dans le massif des Landes de Gascogne[1] ; C’est une essence locale (souche landaise du pin maritime), naturellement présente au sein de cette région et qui a été cultivée de longue date. Elle est particulièrement adaptée aux conditions pédologiques extrêmement pauvres et acides des « sables landais ». Cette forêt de pin maritime n’a pas remplacé une forêt originelle constituée d’autres essences, potentiellement moins inflammables, comme on l’entend régulièrement depuis quelques années et les sols limitent très fortement le choix des essences. La Nouvelle-Aquitaine est la pointe nord de l’aire naturelle européenne du pin maritime.

Le pin maritime présente un caractère inflammable … Lire la suite

Festival lyrique à Saint-Ferme, Listrac-de-Durèze et Aillas.

Festival lyrique en Sud-Gironde

Nous avons eu l’idée avec Alexis Vassiliev de créer un festival itinérant autour de la voix. Alexis est contre-ténor contralto c’est-à-dire qu’il a une voix rare de castrat. Nous organisons 3 concerts cette année  parce qu’après cette crise  sanitaire la culture nous manque dans cette magnifique abbatiale de Saint-Ferme et   je peux vous dire d’ores et déjà que l’an prochain se rajouteront probablement à ces lieux l’église de La Réole et son orgue et l’église de Pompignac.

Vous pouvez d’ailleurs nous faire des propositions si vous pensez à un lieu .Un concert peut avoir lieu ailleurs que dans une église.

Programmation 2022 :     

  • Il s’ouvrira le 22 juillet, 20 heures, à Saint-Ferme : VOIX
Lire la suite

Commentaires récents