Non classé

« Sur la Voie Verte des Deux-Mers, 8ème édition du festival musical itinérant OUVRE LA VOIX les 10, 11 et 12 septembre 2010.  » (Aquitaineonline)

Lorsque débutent les vendanges au mois de septembre, le Festival Ouvre la Voix propose une authentique échappée au cœur du territoire girondin en associant le temps d’un week-end balades à vélo ou en véhicules non motorisés, musique, patrimoine et dégustations de produits régionaux. Chaque mois de septembre doit être le rendez-vous des cyclistes mélomanes qui désirent traverser le paysage intact de la VoieVerte des Deux-Mers.

En savoir plus sur le site Aquitaineonline

Lire la suite

« Sur la Voie Verte des Deux-Mers, 8ème édition du festival musical itinérant OUVRE LA VOIX les 10, 11 et 12 septembre 2010.  » (Aquitaineonline)

Lorsque débutent les vendanges au mois de septembre, le Festival Ouvre la Voix propose une authentique échappée au cœur du territoire girondin en associant le temps d’un week-end balades à vélo ou en véhicules non motorisés, musique, patrimoine et dégustations de produits régionaux. Chaque mois de septembre doit être le rendez-vous des cyclistes mélomanes qui désirent traverser le paysage intact de la VoieVerte des Deux-Mers.

En savoir plus sur le site Aquitaineonline

Lire la suite

« Arrêt Culture » à Blasimon le dimanche 20 juin 2010.

En 2009, la commission Culture de la municipalité de Blasimon organisait la manifestation « Arrêt Culture » dans le but de rapprocher les établissements scolaires et les écoles de musique, d’établir des liens et des échanges entre les communes rurales, de valoriser le travail de plusieurs mois ou de toute une année d’un individu, d’un groupe, d’une association et de participer à la démocratisation de l’accès aux pratiques artistiques et culturelles. Le succès de cette première édition qui a su réunir petits et grands autour d’un événement à la fois festif, artistique et culturel nous amène à renouveler l’aventure !

Tout comme l’année dernière, Arrêt Culture 2010 s’articulera autour de deux axes :

  • Une bourse aux livres
  • Une exposition d’art.
Lire la suite

« Arrêt Culture » à Blasimon le dimanche 20 juin 2010.

En 2009, la commission Culture de la municipalité de Blasimon organisait la manifestation « Arrêt Culture » dans le but de rapprocher les établissements scolaires et les écoles de musique, d’établir des liens et des échanges entre les communes rurales, de valoriser le travail de plusieurs mois ou de toute une année d’un individu, d’un groupe, d’une association et de participer à la démocratisation de l’accès aux pratiques artistiques et culturelles. Le succès de cette première édition qui a su réunir petits et grands autour d’un événement à la fois festif, artistique et culturel nous amène à renouveler l’aventure !

Tout comme l’année dernière, Arrêt Culture 2010 s’articulera autour de deux axes :

  • Une bourse aux livres
  • Une exposition d’art.
Lire la suite

11,12,13 septembre 2009 : le festival « Ouvre la Voix »

Lorsque débutent les vendanges, le Festival Ouvre la Voix propose une échappée au coeur du territoire girondin en associant le temps d’un week-end balades à vélo, musique, patrimoine et dégustations de produits régionaux.

Le public se déplace à vélo le long de la Voie Verte de l’Entredeux-Mers, assiste à des concerts, à des animations aussi originales qu’un concours de cri, et peut se ravitailler, aux sons des guitares amplifiées, à l’occasion des nombreux pique-niques gastronomiques qui ponctuent le week-end.

D’étapes en étapes, les festivaliers découvrent le paysage exceptionnel de cette ancienne voie ferrée protégée de 55 kilomètres reliant Sauveterre de Guyenne à Latresne, bordée de gares réhabilitées en restaurants ou en station vélo, d’églises romanes mises à l’honneur par la … Lire la suite

11,12,13 septembre 2009 : le festival « Ouvre la Voix »

Lorsque débutent les vendanges, le Festival Ouvre la Voix propose une échappée au coeur du territoire girondin en associant le temps d’un week-end balades à vélo, musique, patrimoine et dégustations de produits régionaux.

Le public se déplace à vélo le long de la Voie Verte de l’Entredeux-Mers, assiste à des concerts, à des animations aussi originales qu’un concours de cri, et peut se ravitailler, aux sons des guitares amplifiées, à l’occasion des nombreux pique-niques gastronomiques qui ponctuent le week-end.

D’étapes en étapes, les festivaliers découvrent le paysage exceptionnel de cette ancienne voie ferrée protégée de 55 kilomètres reliant Sauveterre de Guyenne à Latresne, bordée de gares réhabilitées en restaurants ou en station vélo, d’églises romanes mises à l’honneur par la … Lire la suite

Adieux à Jules Jaumain, Maire Honoraire de Saint Hilaire du Bois.

Mesdames, Mademoiselle, Monsieur Jaumain,
Chers amis,

L’association des Maires du Canton de Sauveterre et de la communauté des communes du Pays de Sauveterre, perd aujourd’hui l’un des siens.

Jules Louis Jaumain, était né à Tamines-Sambreville, en Belgique. Il était le fils de Louis, Léon, Jaumain Géomètre de la Commune et de Anne Mombeck, Commerçante. Il était le 5ème d’une fratrie de 6 enfants.
Sa famille, touchée par les deux guerres, victime de grandes souffrances, vient s’installer en France, dans une ferme à coté d’Eauze, dans le Gers, puis à Coimère, dans le Canton d’Auros. Enfin à Castelvieil, au Château de la Salle.

Jules a suivi sa famille, naviguant entre ses deux patries : la France et la Belgique. Il participe … Lire la suite

Adieux à Jules Jaumain, Maire Honoraire de Saint Hilaire du Bois.

Mesdames, Mademoiselle, Monsieur Jaumain,
Chers amis,

L’association des Maires du Canton de Sauveterre et de la communauté des communes du Pays de Sauveterre, perd aujourd’hui l’un des siens.

Jules Louis Jaumain, était né à Tamines-Sambreville, en Belgique. Il était le fils de Louis, Léon, Jaumain Géomètre de la Commune et de Anne Mombeck, Commerçante. Il était le 5ème d’une fratrie de 6 enfants.
Sa famille, touchée par les deux guerres, victime de grandes souffrances, vient s’installer en France, dans une ferme à coté d’Eauze, dans le Gers, puis à Coimère, dans le Canton d’Auros. Enfin à Castelvieil, au Château de la Salle.

Jules a suivi sa famille, naviguant entre ses deux patries : la France et la Belgique. Il participe … Lire la suite

Si à Saint Emilion on parle de l’Angelus, en Entre Deux Mers, on sonne le tocsin…

Les prix moyens sont autour de 1000 € mais cette moyenne cache des transaction à 850 €, quand chacun sait que la production a été de 4,7 tonneaux à l’hectare contre 6 ou 7 habituellement.

2008, 2007, 2006, 2005, … quatre années de crise profonde qui ont vu :

  • diminuer les rendements à l’hectare,
  • baisser les prix au tonneau,
  • augmenter tous les prix des intrants et de la main d’oeuvre
  • baisser la consommation.

Il n’y a pas de plan sociaux, mais de moins en moins de gens travaillent dans les vignes.
Il n’y a pas de dépôts de bilan au tribunal de commerce…Mais il y a des vignes en friches qui apparaissent un peu partout autour de nous.
Il n’y … Lire la suite

Si à Saint Emilion on parle de l’Angelus, en Entre Deux Mers, on sonne le tocsin…

Les prix moyens sont autour de 1000 € mais cette moyenne cache des transaction à 850 €, quand chacun sait que la production a été de 4,7 tonneaux à l’hectare contre 6 ou 7 habituellement.

2008, 2007, 2006, 2005, … quatre années de crise profonde qui ont vu :

  • diminuer les rendements à l’hectare,
  • baisser les prix au tonneau,
  • augmenter tous les prix des intrants et de la main d’oeuvre
  • baisser la consommation.

Il n’y a pas de plan sociaux, mais de moins en moins de gens travaillent dans les vignes.
Il n’y a pas de dépôts de bilan au tribunal de commerce…Mais il y a des vignes en friches qui apparaissent un peu partout autour de nous.
Il n’y … Lire la suite

Manifestation pour la filière forestière, vendredi 10 avril à Bordeaux

La première mesure concerne les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Elle consiste à utiliser le bois tombé comme source d’énergie, cela en cohérence avec le Grenelle de l’Environnement et le plan national de développement des énergies renouvelables :

  • une augmentation du taux d’aides pouvant aller jusqu’à 25% aux projets de chaufferies-bois des collectivités ou des industriels s’ils s’engagent à utiliser le bois issu de la tempête Klaus ;
  • la possibilité de solliciter une aide supplémentaire aux dossiers présentés fin 2008 dans le cadre de l’appel d’offres CRE2 (plan d’approvisionnement de projets industriels et agricoles de cogénération biomasse) si les candidats modifient leurs projets d’approvisionnements pour y inclure du bois issu de la tempête.

Cette proposition manque d’envergure du fait de … Lire la suite

Commentaires récents