Non classé

Merci !

Merci beaucoup aux habitants de ma commune, Sauveterre-de-Guyenne, qui m’ont placé largement en tête du scrutin avec 28% des voix. Merci à vous tous qui m’avez accompagné dans cette campagne. En particulier Tom Fazembat mon suppléant. Nous arrivons aussi en tête dans de nombreuses communes de l’ancien canton de Sauveterre-de-Guyenne.

Merci beaucoup. Du fond du cœur.

Ce matin Le Mouvement de la Ruralité a le sentiment du devoir accompli.

Malheureusement l’ambiance nationale et les médias ont imposé leur tiercé dans nos circonscriptions et étouffé ce qui, autrefois, faisait la richesse des  scrutins locaux. Aujourd’hui les gens votent beaucoup plus pour une étiquette que pour un homme ou une femme.

Nous allons faire le bilan des résultats de nos 92 candidats … Lire la suite

Législatives : lettre ouverte aux élus de la 12ème circonscription de la Gironde.

A l’intention du Maire et du Conseil Municipal de la Commune

Madame, Monsieur, chers collègues élus de la 12ème circonscription,


Dimanche prochain, le 12 juin, aura lieu le 1er tour des élections législatives. 

J’ai choisi d’être candidat à cette élection au nom du Mouvement de la Ruralité.  Vigneron engagé dans le syndicalisme, Conseiller Général du canton de Sauveterre-de-Guyenne, Maire de Sauveterre-de-Guyenne, Président de la Communauté des Communes Rurales de l’Entre deux Mers, puis Conseiller Régional, je souhaite mettre toutes ces expériences au service de la France et de notre circonscription.

Pour m’accompagner dans cette élection, j’ai à mes cotés Tom Fazembat, fils d’agriculteur, artisan, maçon du patrimoine à Loubens (ancien canton de La Réole).

Le Mouvement de la Ruralité est une … Lire la suite

Moselle: un collectif dénonce un projet de parc photovoltaïque équivalent à «30 terrains de foot» dans une zone naturelle classée.

Un projet de parc de panneaux photovoltaïques suscite la controverse dans la petite commune d’environ 2500 âmes de Porcelette (Moselle). Ce parc devrait être implanté non loin des habitations et dans un site naturel classé. Plusieurs riverains se sont regroupés dans un collectif pour dénoncer ce projet.

Lire la suite

Nos réponses aux questions du collectif « STOP LGV »

Question 1 : Etes-vous favorable à la construction de ces lignes (Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax) ?

NON, nous y sommes opposés depuis le début de ce projet et l’avons déjà fait savoir par voie de presse et à l’occasion des dernières élections régionales (juin 2021) ainsi qu’en participant à de nombreuses réunions publiques sur le sujet.

Question 2 : Pensez-vous que la destruction de milliers d’hectares de terres agricoles, de forêts, de lieux de reproduction et d’habitat de la vie animale, de zone de biodiversité fragile – comme celle de la vallée du Ciron -, soit une raison décisive pour s’opposer à ce projet ?

OUI au delà du coût exorbitant de ce projet dont les fonds pourraient être dépensés
Lire la suite

Législatives dans la 12ème circonscription de la Gironde (Le Républicain)

Yves d’Amécourt, ici aux côtés de son suppléant, Tom Fazembat, est candidat aux élections législatives dans la 12e circonscription de Gironde pour porter les valeurs de la ruralité à l’Assemblée nationale. (©Le Républicain)

Jamais deux sans trois. Déjà deux fois candidat aux élections législatives, Yves d’Amécourt a fait le choix de se lancer à nouveau dans l’aventure. A l’assaut du parlement, l’ancien maire de Sauveterre-de-Guyenne sera le représentant du Mouvement de la ruralité, présidé par Eddie Puyjalon. 

Lire la suite

Combien d’orages de grêle, combien de gelées, combien de sècheresses, faudra-t-il pour qu’enfin la France et l’Europe réforment un système qui ne fonctionne pas ?

De violents orage de grêle se sont abattus sur les vignobles d’Aquitaine.

L’année dernière après les gelées nous faisions des propositions dans MARIANNE avec David Lisnard, maire de Cannes et aujourd’hui Président des Maires de France pour réformer l’assurance des agriculteurs contre les aléas climatiques et économiques. Un an plus tard, rien n’a été fait ou presque rien. Les sécheresses sévices en France. Sur notre région se sont abattus des orages de grêle d’une rare violence.

Combien d’orages de grêle, combien de gelées, combien de sècheresses, faudra-t-il pour qu’enfin la France et l’Europe réforment un système qui ne fonctionne pas ?

Les propositions que nous formulions alors pour sauver l’agriculture, cette filière d’excellence française, doivent permettre à nos agriculteurs d’être … Lire la suite

Et voilà notre affiche !

Législatives 2022. Affiche officielle d’Yves d’Amécourt, viticulteur, et de Tom Fazembat , maçon du patrimoine.

Ensemble, retrouvons le chemin du bon sens ! Les 12 et 19 juin prochain, nous comptons sur vous.

« Laissons les agriculteurs stocker l’eau l’hiver pour l’utiliser l’été » mon intervention sur Sud-Radio.

La sècheresse, la France dans le monde, les premiers pas d’Elisabeth Borne, l’Hôpital en surchauffe, élections législatives … Le débat du 10h-Midi de Valérie Expert avec Alex Darmon, Samuel Lafont, Yves d’Amécourt et Thierry Guerrier.

« Le ministre de l’agriculture était hier en déplacement dans le Loiret avec Elisabeth Borne la 1ere Ministre pour dire que « la sècheresse et dérèglement climatique appelait des réponses fortes » … Cette langue de bois jamais suivie d’effet dure depuis trop longtemps.

Je veux dire qu’en France, nous ne devrions pas manquer d’eau car la France reçoit chaque année 200 milliards de m3 d’eau : 80 milliards ruissellent vers la mer par les rivières et le fleuves, 120 milliards s’infiltrent dans les sols … Lire la suite

Energies renouvelables : l’Europe veut imposer ses usines au mépris de la démocratie et de la biodiversité !

« Les États membres devraient veiller à ce que la mise à mort ou la perturbation d’espèces données d’oiseaux sauvages et d’espèces protégées au titre de la directive 92/43/CEE du Conseil(12) ne fasse pas obstacle au développement de projets« 

La Commission Européenne a publié le 25 mai une recommandation du 18 mai relative à l’accélération des procédures d’octroi de permis pour les projets dans le domaine des énergies renouvelables et à la facilitation des accords d’achat d’électricité.

Voilà les dispositions les plus contestables :

2. Les États membres devraient veiller à ce que la planification, la construction et l’exploitation d’installations de production d’énergie à partir de sources renouvelables, le raccordement de ces installations au réseau d’électricité, de gaz et Lire la suite

« Abandonnons l’âge légal pour instaurer une retraite choisie ! » Frédéric Bizard

4 raisons d’abandonner l’âge légal de la retraite :

  • Le critère d’âge légal est secondaire dans la décision de prendre sa retraite par rapport à la durée de cotisations pour disposer d’une retraite d’un montant suffisant.
  • L’allongement de la durée moyenne des études supérieures (de 16 mois en 1985 à plus de 35 mois aujourd’hui) va de fait retarder l’âge de départ à la retraite de nombreux citoyens.
  • Seul un système de retraite choisie, qui privilégie la durée de cotisations à celui de l’âge légal, répond à besoin d’autonomie de liberté de chacun.
  • Le faible taux d’emploi des séniors (un tiers des 60-64 ans contre deux tiers en Allemagne) sera dynamisé en écartant l’effet d’horizon favorisé par l’âge légal.

En … Lire la suite

Législatives 2022 : le Mouvement de la Ruralité en Campagne.

Hier, Le Mouvement de la Ruralité l’avait dit, aujourd’hui, il l’a fait ! 94 candidats porteront le drapeau de la ruralité aux élections législatives du 12 juin prochain.

Après le premier galop d’essai du jeune parti de la Ruralité aux élections régionales de Nouvelle-Aquitaine en  obtenant près de 8% de voix dépassant au passage LFI et de nombreuses formations politiques, Le Mouvement de la Ruralité avait annoncé qu’il ne présenterait pas de candidat à l’élection présidentielle, préférant organiser et inviter les différents candidats à un grand oral sur la Ruralité avec la signature des 30 points proposés par LMR.

Aujourd’hui, l’objectif du Mouvement de la Ruralité est d’assurer son avenir par sa présence aux élections législatives et de porter
Lire la suite

Climat et énergie : nous avons besoin du nucléaire !

En mars 2021 nous manifestions avec Jean Lassalle et Eddie Puyjalon à la centrale du Blayais contre le projet Hercule

Au tournant du millénaire, l’approvisionnement de la France en électricité était assuré à un coût maîtrisé. Aujourd’hui, la réponse aux consommations de pointe est incertaine et le prix de l’électricité s’envole. Cette situation est d’autant plus préoccupante que nos objectifs climatiques exigent la décarbonation de notre économie et que la consommation d’électricité est appelée à croître considérablement pour remplacer les énergies fossiles.

Depuis une quinzaine d’années, la France a adopté une politique de développement exclusif des énergies renouvelables intermittentes (éolien et solaire) et visant, depuis 2012, à l’abandon de l’énergie nucléaire. Il est désormais établi par RTE et l’AIE (Cf. … Lire la suite

Nos forêts sont-elles en danger ? (Public Sénat)

  • Un débat sur les enjeux de la filière forestière présenté par Rebecca Fitoussi, accompagnée de :
    • Antoine d’Amécourt, président de Fransylva 
    • Jean-Yves Caullet, président de l’Office national des forêts (ONF) 
    • Alice Gontier, responsable développement et communication pour « Cœur de forêt » 
    • Anne-Catherine Loisier, sénatrice (centriste) de la Côte-d’Or 

« Législatives: Sandrine Rousseau se présente contre… Sandrine Rousseau » (L’Opinion)

Sandrine Rousseau x2 20/05/2022 Ducros
La neuvième circonscription de Paris verra un duel d’homonymes que tout oppose politiquement

Elle sera la seule candidate du Mouvement de la Ruralité (LMR, une émanation de Chasse, pêche, nature et traditions) à Paris, et un de ses huit engagés aux législatives Ile-de-France. Pourtant, son nom va provoquer une des petites sensations de la campagne. Elle s’appelle Sandrine Rousseau et elle affrontera dans la neuvième circonscription de Paris (XIIIe arrondissement), le 12 juin prochain pour le premier tour, une autre Sandrine Rousseau, LA Sandrine Rousseau écoféministe encartée, elle, chez EELV. Sa candidature a été déposée ce vendredi 20 mai.

« C’est une sorte de hasard de l’homonymie qu’on n’a pas voulu laisser passer, témoigne Yannick Villardier, responsable LMR pour l’Ile-de-France. … Lire la suite

« La plus grande crise alimentaire de l’histoire arrive » Pieter Cleppe.

Les dommages causés par l’invasion de l’Ukraine par la Russie aux chaînes d’approvisionnements alimentaires mondiales semblent être encore plus importants que ce que l’on craignait. Selon certaines estimations, la production agricole de l’Ukraine destinée au marché mondial serait réduite de moitié. La pénurie mondiale d’engrais, également exacerbée par la guerre, menace de réduire les récoltes. Combinée à la sécheresse, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en garde : « Une action humanitaire ciblée est nécessaire de toute urgence pour sauver des vies et des moyens de subsistance dans les 20 points chauds de la faim ».

En outre, l’Inde a décidé de suspendre indéfiniment les exportations de blé. Cette décision vise à « assurer Lire la suite

« Pour un nouveau mix-électrique » animé par Bernard de la Villardière

image.png

Les annonces récentes du Président de la République sur la construction de nouvelles centrales, la hausse de la demande et du prix de l’électricité, les tensions géopolitiques avec la Russie et les insuffisances ou problèmes liés à certaines énergies intermittentes incitent à réfléchir à un nouveau mix électrique.

Sécurité d’approvisionnement, impact carbone, maîtrise des coûts de l’énergie : tous ces paramètres devront être pris en compte par la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne.

image.png

La décarbonation de l’économie et la réindustrialisation annoncées vont soumettre le système électrique français à de fortes tensions qu’il ne sera pas à même de soutenir dans le cas d’une non-prolongation du parc nucléaire existant. Ni le nombre de nouveaux réacteurs, ni la construction accélérée d’un large parc … Lire la suite

Candidats aux élections législatives des 12 et 19 juin.

Yves d’Amécourt et Tom Fazembat

Cet après-midi avec Tom Fazembat, nous avons déposé notre candidature à la Préfecture de Bordeaux pour les prochaines élections législatives qui auront lieu le 12 et le 19 juin prochain dans la 12 -ème circonscription de la Gironde.

Cette circonscription regroupe les anciens cantons suivants (cantons disparus sous le mandat de François Hollande lorsque Manuel Valls était 1er ministre) :

Nous porterons les couleurs et les valeurs du Mouvement de la Ruralité dans les suite logique des dernières … Lire la suite

Commentaires récents