Découpage électoral. Le PSG critique, mais ne propose rien !

Depuis quelques jour le journal Sud-Ouest regorge de réactions affligées des membres du Parti Socialiste Girondin au sujet du découpage électoral proposé par Alain Marleix, Secrétaire d’Etat aux Collectivités locales après les remarques formulées par la commission Guéna.

Bien sûr que ce découpage est imparfait ! Comment en serait-il autrement ? Un découpage est forcément imparfait.
Bien sûr que le Canton de Belin-Beliet aurait du être dans la 8ème circonscription, et que le canton d’Auros aurait du être dans la 9ème… OK. Dont acte.

Mais dire que la 12ème circonscription est un « cadeau fait à Yves d’Amécourt », est une vue de l’esprit ! Ce n’est pas sérieux. Cette nouvelle circonscription compte 9 cantons (Auros, Cadillac, Créon, Monségur, Pellegrue, La Réole, Saint-Macaire, Sauveterre-de-Guyenne, Targon) dont 7 sont détenus actuellement par le Parti Socialiste ! Plus de 40% des électeurs de la future 12ème habitent dans le Canton de Créon dont l’élu de base est Jean-Marie Darmian! Si l’on reprend les résultat des élections législatives de 2007, la candidate PS y est très largement élue !

Qu’aurait dit le PSG si le canton de Floirac avait été rattaché à la 12ème circonscription , comme le proposait la commission Guéna ?

Et puis, on parle, on parle, on commente, on discute, mais après tout, où est-elle la proposition de redécoupage du Parti Socialiste ?

L’UMP a -très tôt- fait part de sa proposition, pendant la campagne des Sénatoriales. Cette proposition a été publiée dans Sud-Ouest, et contestée dans les colonnes par Alain Marleix lui-même. Le PS a crié à hue et à dia, « que ce n’était pas des méthodes ». Mais au moins, cette publication avait le mérite de la transparence. Soit dit en passant, dans la proposition de l’UMP de la Gironde, Auros était dans la 9ème, Belin-Beliet dans la 8ème, et Pellegrue restait dans la 10ème.

Monsieur le Préfet Idrac a fait sa proposition, elle aussi a été publiée dans Sud-Ouest : une neuvième circonscription qui épouse les contours de l’arrondissement de Langon (mon découpage préféré), une 12ème créée avec les 3 cantons de La Brède, Villenave d’Ornon et Créon. Le PS a fait part de son opposition au nom de la « cohérence territoriale » ! On a même lu une réaction du PSG qui parlait « d’un cadeau fait à Nicolas Florian » !!!

A chaque proposition le PSG est contre… Mais j’ai eu beau chercher dans ma mémoire, où est la proposition de redécoupage du Parti Socialiste Girondin ?

Et puis depuis 1986, le PS a été au pouvoir un certain nombre d’année… Des années au cours desquelles le conseil constitutionel a tiré à plusieurs reprises la sonnette d’alarme : « attention l’évolution démographie des circonscriptions législatives créer des déséquilibres au niveau de la représentation nationale ». En effet, la plus petite circonscription totalisait 30000 habitants, quand la plus grande en comptait 250000 ! Quelle proposition, a été faite par le PS lorsqu’il était au pouvoir ? Aucune ! Comme pour les retraites et bien d’autres sujets : on parle, on parle, mais on ne décide jamais ! On s’oppose, on critique, mais on ne propose rien… Le PSG n’est jamais aussi prolixe que lorsqu’il est « contre ».

Car ce n’est pas le tout d’être contre, encore faut-il être capable de proposer une solution alternative !

Alors, elle est où la proposition de redécoupage du Parti Socialiste Girondin ?

A lire aussi sur ce blog : Le nouveau découpage électoral

3 commentaires sur “Découpage électoral. Le PSG critique, mais ne propose rien !”

  1. Comment ces sectaires pourraient-ils se satisfaire de quelque chose qui ne vient pas d’eux…déjà qu’ils ne le sont pas toujours quand le PS prend des initiatives !!!
    Ce qui me séduit le plus c’est de te voir en ordre de marche, avec toute la lucidité nécessaire dans un tel challenge. Peu importe les critiques il y en aura toujours ; j’espère que tu auras autour de toi le maximum de soutien de l’UMP et de ceux qui le soutiennent ; ajouté aux amis que tu n’as pas manqué de regrouper dans ton canton l’espoir est permis.

    Bien à toi.

  2. Bonjour,
    je trouve votre jeu de mots sublime. On comprend la profondeur de votre pensée. On retrouve bien là votre volonté toute révolutionnaire de briser l’ordre établi. Même si vous m’avez parlé plus haut de la terreur, je suis sûr que l’on pourrait s’entendre. En plus vos supporters ne sont pas sectaires eux aussi. Et puis ce redécoupage électoral est tellement d’actualité et fait partie des préoccupations de la population que l’on comprend que vous accordiez autant de place à cet acte chirurgical dans votre blog.
    Amitié révolutionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.