Département/Région : Copé pour une seule entité !

Lire un article à ce sujet sur le site du nouvel obs

5 commentaires sur “Département/Région : Copé pour une seule entité !”

  1. Yves d'Amécourt

    Bonjour GG,

    Je pense que 7 niveaux administratifs c’est trop : commune, communauté de communes, pays, département, région, état, europe. Tout le monde est d’accord la dessus. Mais personne n’est d’accord sur les simplifications à adopter.

    Je pense aussi que si nous pouvions simplifier les compétences et faire que les compétences de chaque collectivité leur soient propres et ne soient plus partagées, cela simplifierait le « mille-feuille ».

    Je pense enfin que la Gironde est un très grand département, qui est à lui seul de taille analogue à de nombreuses régions françaises. Si tous les départements faisaient la taille de la Gironde, la France compterait 45 départements et non 100 !

    La proposition de François Fillon (faite dans son livre en 2006) de fusionner les mandats de Conseiller Général et de Conseiller Régional est une bonne idée. Ces élus du territoire siègeraient ainsi dans les deux assemblées et pourraient, ensemble, multiplier les occasions de collaboration.

    L’exemple de Paris est un bon exemple, où le Maire de Paris exerce aussi la fonction de Président du Conseil Général de Paris, puisque Paris est à la fois une commune et un département. Le contre exemple est celui de la Guadeloupe et de la Martinique, qui sont à la fois des départements et des Régions « mono-départementales » avec deux Présidents et deux exécutifs!!!

    Je pense enfin que c’est l’ensemble de nos cartes qu’il faut revoir avec le double souci de la coherénce territoriale et de l’efficacité dans la mise en place des politiques publiques…

    De nombreux articles sur mon blog sont consacrés à ce sujet. Je pense que notre génération doit prendre ce problème à bras le corps, car depuis Napoléon, on a jamais révisé nos cartes !

    A suivre.

    Yves d’Amécourt

  2. Date de l’article : 06/10/2008

    59 des français sont opposés à la suppression des départements, contre 39 qui y sont favorables, selon un sondage

    un total de 59 des personnes interrogées se disent contre «la suppression des conseils généraux, cest-à-dire des départements, qui fusionneraient avec les régions». cest ce quindique un sondage ifop 1, publié hier par le quotidien « sud-ouest ». les habitants des communes rurales, de même que ceux des agglomérations de 2.000 à 20.000 habitants, désapprouvent cette idée à 65, ceux des agglomérations de 20.000 habitants et plus à 53, et ceux de lagglomération parisienne à 59. 39 des sondés se disent favorables à un tel projet: à 32 pour ceux des communes rurales, 34 et 45 pour les agglomérations de 2.000 à 20.000 habitants et celles de 20.000 et plus, et à 38 pour lagglomération parisienne. 2 ne se prononcent pas. concernant lattachement aux différents territoires, 40 disent se sentir le plus attachés à «la france», 34 à leur commune, 16 à leur région et 10 à leur département. la suppression déchelons territoriaux, en particulier des départements, est évoquée depuis lannonce le 25 septembre par nicolas sarkozy dune prochaine réforme des administrations et collectivités locales. 1 etude réalisée par lifop pour sud-ouest dimanche du 2 au 3 octobre 2008 par téléphone auprès dun échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. la représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *