J’ai rencontré ce matin Madame De-Giacinto qui habite non loin de Sauveterre, à Saint Pierre de Bat. Madame De-Giacinto a acheté en 2000 des vaches de la race « blonde d’Aquitaine » à Monsieur Pin, éleveur à Montignac. Ces vaches n’avaient ni boucle d’oreille, ni carte. Monsieur Pin c’était engagé à fournir tout cela à Mme De-Giacinto dans les plus bref délais. Mais voilà, quelques jours plus tard, Monsieur Pin a été tué accidentellement par son taureau.

Madame De-Giacinto n’a donc jamais pu récupérer les cartes des vaches. Ces vaches ont été suivie par le Docteur de Perreti, vétérinaire à Saint Pierre d’Aurillac. Elles ont subi la profilaxie… Mais impossible d’obtenir de cartes. En 2009, on a même demandé à Mme De-Giacinto de procédé à des test ADN pour prouver la filiation de ses bêtes !

Aujourd’hui, Madame De-Giacinto veut faire reproduire ces vaches, mais sans carte, ce n’est pas possible. Tout le monde, ici, est très ému de cette situation et les articles paraissent dans les journaux locaux. Une pétition est en route pour soutenir la cause de ces vaches « sans-papier ». Un reportage a été diffusé sur TF1 !

J’ai signé la pétition de soutien et je vais essayer de l’aider dans sa quête d’un denouement heureux à cette situation, afin que Madame De-Giacinto retrouve le sourire.

1 commentaire pour “Des blondes sans papier…”

  1. Seriez vous au chevet de la pauvre fermière…..?

    Le couperet vient de tomber même avec le test ADN !
    Vos manches pas encore assez longues .

    Les écrits belliqueux, revanchards si petits vous laissent juste l’honneur d’aller réconforter <les blondes sans papiers …Le Préfet ayant donné le sien …. AMEN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.