Economie : Encore un effort… (Sud-Ouest)

Une étude de l’agence A’urba révèle que l’économie girondine a progressé entre 1993 et 2006 sans permettre au département de jouer dans la cour des grands. (…) L’agglomération bordelaise et la Gironde n’ont pas trop mal tiré leur épingle du jeu avant la crise. Mais le dynamisme économique de la métropole et du département est loin d’avoir atteint le niveau exceptionnel, il est vrai, de celui de Toulouse. (…) La croissance de l’emploi se manifeste également dans certains territoires ruraux ou semi-ruraux comme les communautés de communes du pays de Sauveterre-de-Guyenne, du canton de Targon, etc. À l’inverse, la tendance est à la baisse dans une bonne partie de l’Entre-deux-mers (Réolais, Sainte-Foy-la-Grande) mais aussi à Coutras, Castillon, etc.. Le Libournais, à la fois trop proche et trop loin de Bordeaux n’échappe pas à la baisse relative de son poids dans une économie départementale dominée par le Grand Bordeaux.

Lire la suite de l’article de Bernard Broustet

8 commentaires sur “Economie : Encore un effort… (Sud-Ouest)”

  1. Ces comportements illégaux du conseil général de Gironde, est une preuve supplémentaire que les socialistes ont besoin de mentir et de contrevenir à la loi pour arriver à convaincre les électeurs. Il n’est pas possible d’envisager qu’un tel parti puisse un jour prétendre à gouverner notre pays. Tous ces agissements doivent être dénoncés systématiquement de façon à faire prendre conscience à nos concitoyens des risques qu’ils prendraient en portant au pouvoir de tels irresponsables.

  2. Les électeurs ne nous ont pas assez écoutés pendant cette campagne !!! Nous les avions informés de ces dérives financières … De plus, certains ont choisi l’abstention … Et maintenant ils vont voir leurs factures augmenter !!!
    Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre !!!
    Je ne suis pas surprise par ces révélations !!!
    Poursuivre par voie légale les fautifs ne serait que justice !!!

  3. Prêts à tout pour arriver à leur fin !…. Je ne suis pas étonnée non plus de ces pratiques illégales venant de certains élus de gauche. Si leurs projets étaient meilleurs que ceux proposés par la droite pourquoi tout travestir de la sorte et calomnier sans cesse.

    Ce soir je rencontre un bon nombre de nos amis que je vais à mon tour « informer » (s’il en est besoin) pour ce manque d’honnêteté. Il faut dénoncer à chaque fois toutes les manoeuvres financières du Conseil Général. Nous ne sommes pas au bout des surprises que nous réservent le Conseil Général et le Conseil Régional.

    Ravie de vous avoir retrouvé sur Gironde Avenir.

  4. En qualité de responsable d’entreprise,j’ai eu à connaitre les méthodes de cette Présidence.Elles n’ont pas changé et ne changeront jamais.C’est la marque de fabrique du socialisme à la française.

  5. Le Socialisme, c’est l’argent des autres par Louis Pauwels

    « Les Socialistes ne connaissent de l’argent que l’argent des autres: le vôtre. »

  6. Merci de dénoncer ces agissements peu scrupuleux vis-à-vis du bien public dont fait preuve le Président du Conseil Général qui dans ses éditoriaux ne cesse de critiquer ceux qui agissent en réformant. Depuis trois ans le parti socialiste se partage entre, d’une part, le dénigrement, la malveillance, la calomnie les procès de sales gueules à l’encontre du gouvernement et de notre Président de la République, et d’autre part une bataille sans relâche entre chefs pour le pouvoir. Et des français s’y laissent prendre !? C’est ce qu’il faut dénoncer en jouant la carte de l’Union et de la persévérances des actions pour tenir les engagements de 2007. Et surtout il est bien de le faire savoir.

  7. J’espère beaucoup que Monsieur d’Amécourt obtienne gain de cause et que cela feras jurisprudence.
    Il n’est pas normal que l’état réduise son train de vie et que les socialistes dépensent l’argent que l’état donne aux régions pour de telle actions. Mais aussi le dépense pour un train de vie superflue plutôt qu’à des choses sérieuses.
    Je ne comprend pas comment les français puissent avoir sanctionner par leur vote notre président de la république, dont la cote de popularité à baisser à 21%, alors que si il y à problèmes ce n’est absolument pas de sa faute. En effet c’est avant tout à cause de la mauvaise gestion des régions socialistes.
    Comment faire comprendre aux français qu’ils se trompent, il y à vraiment urgence qu’ils comprennent leur erreur de jugement.
    Il ne faut pas oublier que notre président de la république, nous à sauver de la crise financière mondiale et à sue amortir le choc. Il à était en quelque sorte un sauveur mondial ou du moins le fer de lance. Il est considéré ainsi par la plus part des pays européens.
    Ou est donc passer la reconnaissance de son acte..???
    Comment les français peuvent être aussi stupide pour ne pas comprendre…???
    Je n’ose pas penser dans quel pétrin nous serions aujourd’hui si Madame ROYAL avait était élu…..
    Le problème est que nous avons un chef de l’état surdoué avec un QI de 136, (1point de moins que Monsieur OBAMA, mais 11 points de plus que G.W.Busch qui n’as qu’un QI de 125), et que cela attire des jalousies au sein de l’opposition qui font tout pour le dévaloriser.
    Je suis tout à fait d’accord avec notre président de la république pour réduire l’aide aux régions afin de les responsabiliser à mieux gérer leur budget et leur train de vie démesurée.
    Merci de m’excuser si dans ce message je me suis parfois écarté du sujet traité.
    Bon courage Monsieur d’Amécourt, je vous soutiens de tout mon coeur….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.