En campagne sur le canton d’Auros.

Canton_d_Auros_001.jpg

Nous étions hier en campagne sur le canton d’Auros. Un programme préparé par André-Marc et Anne Barnett, Jean-Claude Duchamp (Maire de Lados) et leur équipe de campagne.

Canton_d_Auros_002.jpg

13h45, nous avions rendez-vous à l’abbaye du Rivet. Débat très ‘politique’ , très sympathique et pationnant avec les soeurs, qui avaient de très nombreuses questions à me poser sur l’éducation, la solidarité, sur le Président de la République, sur le sens de mon engagement… L’occasion de découvrir l’ensemble de leurs activités : élevage, artisanat, biscuiterie, hostellerie.

Canton_d_Auros_003.jpg

Nous étions ensuite reçu chez ‘PALMAGRI’, à Auros, la coopérative d’abattage et de commercialisation des éleveurs de canard gras du Sud-Gironde. Pendant plus d’une heure, Monsieur Faure, technicien chez PALMAGRI depuis plus de 30 ans nous fit découvrir l’art et la manière. Un concentré d’histoire, de culture, de sciences naturelles, d’économie, d’entreprise, … dans un haut-lieu de l’économie sociale et solidaire de notre circonscription.

Canton_d_Auros_004.jpg

Canton_d_Auros_005.jpg

60000 canards ‘mulard’ sont abattu chaque année dans l’abattoir PALMAGRI (sur plus de 100000 dans le Sud-Gironde). Ils viennent des canton voisins : Bazas, Saint Macaire, Grignols, Auros, …

Canton_d_Auros_06.jpg

Puis nous étions attendus à Aillas, à la ferme Mélusine, qui est devenu en quelques années, l’une des plus importante de la Gironde. Le lait de la ferme Mélusine est apporté à la fromagerie des Chaumes, à Saint-Antoine-de-Breuil (Groupe Bongrain). Son gérant, François Guillomon, nous expliquait en détail le fonctionnement de son entreprise, reprise en 1999, qui produit chaque année 2 millions de litres de lait.

Canton_d_Auros_07.jpg

Une discussion passionnante sur l’agriculture en France, sur la production de lait en Gironde, sur les relations avec la fromagerie des Châumes, sur l’aventure ‘Leche Pascual’, sur la concurrence de l’Allemagne, la nécessaire convergence des fiscalités avec notre partenaire historique, sur la ‘TVA Sociale’ supportée par l’agriculture française depuis de très longue années et bientôt mise en place, …

Canton_d_Auros_08.jpg

Avant de nous quitter, François Guillomon me faisait part des grandes inquiétudes des agriculteurs de la vallée de la Garonne, au sujet de l’irriguation. Un sujet qui sera être au coeur de mes proccupations dans les 5 ans qui viennent, si je suis élu député de la 12ème circonscription. L’irrigation dans la vallée de la Garonne, la gestion de l’eau en général, un sujet important, aussi, pour le SCoT du Sud-Gironde (Schéma de Cohérence Territoriale), dont je suis l’un des Vice-Présidents.

Canton_d_Auros_09.jpg

Canton_d_Auros_010.jpg

Nous arrivions ensuite chez ‘DANEY’ à Savignac d’Auros. Une entreprise spécialisée dans la construction métallique qui travaille dans toute la France, de Paris à Perpignan !

Canton_d_Auros_011.jpg

Accueillis par Patrick Monto, Maire de Savignac, et Alain DANEY, le fondateur de l’Entreprise, nous allions bientôt être captivés par l’histoire de cet entrepreneur, qui, CAP de Tourneur-Fraiseur en poche, a créé step by step, une entreprise, qui est devenue en 30 ans, parmi les plus performantes dans la contruction métallique en France.

Canton_d_Auros_012.jpg

« Chaque construction est un mécano que l’on dessinne. Les pièces sont numérotées, il n’y a plus qu’a les montées -« un jeu d’enfant! »-« 

Canton_d_Auros_013.jpg

Canton_d_Auros_014.jpg

Quand on passe deux heures avec Alain Daney et son fils, on comprend que la passion est une valeur transmissible ! Et qu’une fois que la passion est transmise, il est plus facile de transmettre l’entreprise !

Canton_d_Auros_015.jpg

Canton_d_Auros_016.jpg

Dîner à Savignac, avec l’équipe de campagne du Canton d’Auros. Une pause avant la réunion publique.

Canton_d_Auros_017.jpg

canton_d_Auros_018.jpg

Canton_d_Auros_019.jpgAprès le mot d’accueil de Patrick Monto, Maire de Savignac, après un message de bienvenue d’André-Marc Barnett, Jean-Elian Cazemajou, Conseiller Général Honoraire, Maire Honoraire de Savignac d’Auros, nous accueillait chaleureusement. Il rappelait à l’assemblée l’histoire politique de la Gironde, de notre circonscription, du rôle du CNIP (Centre National des Indépendant Paysans), de son fondateur Jean Sourbet, Député-Maire de Morizès, puis Ministre de l’Agriculture, de Robert Barrière, Député-Maire de Sauveterre-de-Guyenne, de son ami Francis Naboulet Conseiller Général du Canton de Sauveterre-de-Guyenne.

Canton_d_Auros_020.jpgJean Darremont, Conseiller Général du Canton de Bazas, ancien Maire de Cudos, pris ensuite la parole pour expliquer avec simplicité et talent, les grands enjeux de l’agriculture dans le canton d’Auros, et les cantons voisins. Il revint sur le rôle d’Aline Beteille fondatrice de PALMAGRI, sur les atouts de la race Bazadaise, sur la filière lait, …

Canton_d_Auros_021.jpg

Canton_d_Auros_022.jpgNicolas Florian, revint sur la campagne du Président de la République et ses chances, « plus grandes chaque jours », de l’emporter le 6 mai prochain. Il faisait état de l’évolution des sondages, de l’évolution de l’opinion publique, du rôle de chacun dans cette campagne pour mobiliser. Nicolas Florian est un fin connaisseur de la sociologie politique de notre pays. Son analyse est toujours pertinente.

Canton_d_Auros_023.jpgBérangère Brillon, ma suppléante dans ses élections, revint sur les raisons de son engagement dans cette campagne, à mes côtés et pour le Président de la République. Elle expliqua les valeurs qu’elle y défend et qu’elle porte : la famille, l’éducation, le travail, la place des femmes dans la société.

Canton_d_Auros_024.jpgJean-Pierre Baillé, Maire et Conseiller Général du Canton de Grignols, avec son talent habituel, captiva l’auditoire. Il revint sur le bilan du Président de la République, sur l’enjeu de ces élections présidentielles et législatives, sur nos chances de l’emporter le 6 mai prochain, sur les atout du Président-Candidat Nicolas Sarkozy, sur l’épisode « DSK » , sur les primaires socialistes et l’arrivée de François Hollande.

Canton_d_Auros_025.jpg

Canton_d_Auros_026.jpgHugues Martin prenait ensuite la parole pour expliquer le bilan du Président de la République et du gouvernement Fillon : les nombreuses réformes engagées et réalisées, la gestion des crises, le rôle du Président sur la scène internationale, la présidence de l’Europe… Il éclairait ses propos de ses expériences nombreuses (Compagnon de Jacques Chaban-Delmas puis d’Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Député Européen, …), et de celle plus récente au sein du Conseil Economique, Social et Environnemental.

Canton_d_Auros_028.jpg

Canton_d_Auros_027.jpgIl me revenait de conclure cette soirée. Je revenais sur cette journée dans les entreprises du Canton d’Auros et saluait les entrepreneurs que nous avions rencontré.

Economie-Emploi-Entreprises.

« Le plus beau cadeau que l’on puisse faire à la nation, c’est de créer son emploi, puis d’en créer un, puis deux, puis trois… Les entrepreneurs sont les héros d’aujourd’hui. ». Je revenais sur le projet de mise en place d’une TVA Sociale (TVA Emploi) en lieu et place des charges sur les salaires. « L’enjeu est de protéger notre modèle social, tout en diminuant les taxes sur les travailleurs, les entrepreneurs, les agriculteurs ». « Au XIXème siècle, on avait inventé l’impôts sur les fenêtres, les gens les ont bouchées. En taxant l’emploi, on fait de même ! En taxant l’emploi, on le fait disparaître. Il faut trouver des moyens de financer notre modèle social, sans taxer l’emploi. C’est le sens, aussi, de la réforme de la taxe professionnelle : cesser de taxer l’emploi et l’investissement, alors que ce sont deux moteurs de la croissance ».

Europe.

« En Gironde, de très nombreuses familles sont européennes, car elle ont des racines en Espagne, au Portugal, en Italie, dans les Pays du Nord. La Gironde est une terre Européenne. Ici on sait la valeur de la Paix. Construire l’Europe, c’est s’appuyer sur les traités récents, et remettre inlassablement sur le métiers les traités plus anciens, afin de les adaptés au exigences du monde moderne. Ce n’est pas faire le contraire ». Face à la Chine, à l’Inde, au Brésil, nous avons besoin d’Europe. « Construire l’Europe c’est aller vers une convergence des politiques fiscales, afin de rétablir entre nous, une concurrence libre et non faussée, comme sur le prix du lait. » « Construire l’Europe c’est donner une voix et un visage à l’Europe, comme pendant les 6 mois de Présidence Française. L’histoire retiendra que le rôle de la France et de son Président en Europe, en Ukraine, en Georgie, pendant la crise bancaire ! « .

Education.

« Notre projet est centré sur l’élève, sur sa réussite ». « L’enjeu est de réussir sa vie, de réussir dans la vie, pas de réussir son passage à l’Education Nationale ». « D’autres voies existe : les Maisons Familiales Rurales, l’Apprentissage, la formation tout au long de la vie, comme dans les pays du Nord ». Nous sommes trop fixer sur le bac, le nombre d’année après le bac. « Nous jugeons tout le monde comme cela ! Et pourtant… les entreprises que nous avons visité cet après midi, les entrepreneurs qui sont ici danz cette salle nous montre que d’autres voies sont possibles ». « Notre projet n’est pas corporatiste, il ne s’agit pas de défendre le statut des professeurs, et leur nombre, il est de permettre à chacun de trouver sa voie ». « Cessons de vouloir pour des enfants différents, un chemin unique. Il nous faut trouver pour chaque enfant différent, un chemin différent. ». « Le collège unique, le Lycée unique… tout cela n’a pas de sens pour tous les élèves ». « Comme pour la réforme de l’université il faut donner aux établissements de l’autonomie, et aux chefs d’établissement le pouvoir de décider ». « Il faut proposer aux professeurs des collèges et des Lycées, qui le souhaitent d’augmenter leur temps de travail afin d’être plus présents dans les établissement ».

Environnement.

« Notre vision des choses n’est pas idéologique. Pour nous la nature n’est pas une carte postale ». « La nature est notre mère nourissière, c’est notre employeur, c’est notre raison d’être, notre raison de vivre. Alors notre façon de penser le développement durable ne peut pas être identique ». « Nous aimons parler des progrès inombrables qu’ont faits les agriculteurs depuis 30 ans, dans l’utilisation de la Chimie, et des progrès qu’ils se sont engagés à faire pour les 30 ans qui viennent dans le cadre du grenelle de l’Environnement ». « Nous aimons parler de nos succès dans l’utilisation et le développement du bois-énergie, et de nos projets de développement de la filière forestière. » Nous nous intéressons à l’Eolien, à l’énergie solaire (eau chaude et panneaux photovoltaïques), mais nous croyons aussi à l’économie, et nous souhaitons que les projets environnementaux ne soient de nouvelles « bulles fiscales » qui exploserons au détriment du développement ! ». « Nous aimons la chasse et les chasseurs, qui font partie intégrante de la nature ».

Canton_d_Auros_029.jpg

photos Didier Lamouroux et Kilperic Dubernet (merci :-)!)

Ils nous soutiennent dans cette campagne :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.