En mémoire du Lieutenant Antoine d’Amécourt

Le lieutenant Antoine d’Amécourt, maire d’Avoise, en 1956.

Chevalier de la Légion d’Honneur. Croix de la valeur militaire avec palme, mort au champ d’honneur à Tablat Algérie à l’âge de 28 ans le 8 Août 1956. Il était maire d’Avoise, dans la Sarthe.

Antoine d’Amécourt avait été élu maire de la commune d’Avoise le 1er Avril 1955 en remplacement du Comte de Fraguier. Homme jeune , dynamique, plein de bonté, il aimait sa commune à laquelle il souhaitait consacrer une partie de son activité. Son sens du devoir et de l’honneur l’ont amené à abandonner ses projets pour défendre la France sur le sol algérien .  Rappelé, il est affecté au 2e bataillon du 117e régiment d’infanterie le 16 Avril 1956 et rejoint le poste de Bekkar. Le 8 Août il a pour mission d’assurer la sécurité des convois reliant Tablat aux forces armées du Bekkar. Il part vers 8h30 à la tête d’une partie de la 4ème section composée de 15 hommes. Dans une embuscade, à 3 kilomètres du camp, il est confronté à l’attaque de l’ennemi en nombre supérieur. Blessé à la jambe Antoine d’Amécourt couvre de son arme l’un des hommes qui parvient à s’enfuir et à donner l’alerte au camp. Arrivée sur les lieux, la Compagnie ne retrouvera qu’un seul survivant.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.