Energies renouvelables : les Etats européens se fixent un objectif facultatif

Le Monde : « L’objectif de 20 % d’énergies renouvelables d’ici à 2020, avancé par la Commission européenne, ne sera finalement pas obligatoire. Réunis jeudi 15 février à Bruxelles, les ministres européens de l’énergie ont édulcoré le projet de la Commission, attribuant une valeur purement indicative à ce seuil de 20 %. Ils ont néanmoins confirmé que 10 % du transport fonctionnant aujourd’hui à base de pétrole devra, toujours d’ici à 2020, être passé aux biocarburants. »

Accédez à l’intégralité de cet article sur Lemonde.fr

2 commentaires sur “Energies renouvelables : les Etats européens se fixent un objectif facultatif”

  1. Jean-Yves Rossignol

    Il faut préciser que la France, la Grande-Bretagne et la Finlande ont fait barrage à ce projet louable. Le Financial Times à récemment fait état du revirement de la Grande-Bretagne. Les deux pays opposants sont très engagés dans le nucléaire…

  2. Jean-Yves Rossignol

    Dernières nouvelles :
    les 8 et 9 mars derniers, le Conseil européen s’est engagé à :
    – réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’Union de 20 % (en 2020 par rapport à 1990) ;
    – gagner 20 % d’efficience énergétique ;
    – faire passer la part des énergies renouvelables dans la consommation électrique à 20 % d’ici 2020.
    La position rétrograde du gouvernement français n’a pas été suivie. Le Conseil a décidé de ne pas intégrer le nucléaire aux énergies renouvelables en lui conférant seulement le statut d’énergie peu carbonée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *