Fillon étrille Valls et Le Foll sur leur (pseudo) plan d’aides aux agriculteurs (LE FIGARO)

Fillon_chez_Pierre_Leballeur.jpg

Pour l’ex-premier ministre de Nicolas Sarkozy, les mesures gouvernementales présentées mardi matin sont des dispositifs de court terme qui ne répondent pas au désespoir des agriculteurs et ne sont pas de nature à leur redonner de la compétitivité.

L’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, critique vertement le nouveau plan de soutien à l’agriculture présenté mardi par le gouvernement, en faisant un parallèle entre les moyens mis sur la table pour sauver 400 emplois, ceux des salariés d’Alstom Belfort, et ceux déployés pour soutenir 450.000 exploitants agricoles. «Il y a une forme d’indécence entre les propositions faites pour sauver Alstom à Belfort, et le plan d’urgence agricole dévoilé, le même jour, s’insurge-t-il. D’un côté 500 millions d’euros de commande de trains inutiles pour sauver 400 emplois, de l’autre, des aides à l’endettement, des échéances reculées, pour l’agriculture qui représente plus 450.000 exploitations agricoles».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.