« Grand contournement » le balle est dans le camp d’Alain Rousset !

En déclarant que « l’abandon du grand contournement était une connerie » Vincent Feltesse, le Président de la CUB renvoie la balle à Alain Rousset, le Président de la Région. En effet, le sujet relève du Président du Conseil Régional. C’est ce qu’avait dit en substance le Préfet Francis Idrac, dans l’hémicycle du Conseil Général, le 11 juillet 2008, en réponse à ma question sur le sujet.

Alors que je proposais au Préfet d’abandonner le concept de « grand contournement » et de réflechir à une liaison Langon-Libourne, voici sa réponse :

« J’indique à Monsieur Yves d’Amécourt que dans mon esprit le plan B relève désormais du Président du Conseil Régional qui a en charge l’élaboration d’un schéma régional des infrastructures et des transports en Aquitaine. Lorsqu’il aura terminé, j’apprécierai avec la plus grande attention, et d’ailleurs, l’Etat contribue à l’élaboration dudit schéma. Mais enfin, que les promoteurs de plans B,C,D, ou autres se manifestent, et je suivrai avec le plus grand intérêt leur solutions. Je sais que sur Libourne il y en a une qui a été évoquée. Alors je dis simplement qu’évoquer abstraitement comme cela tout va bien, le jour où on passe un peu dans le détail… » (in Procès Verbaux des Délibarations du Conseil Général de la Gironde – 11 juillet 2008 – page 161)

Gageons la campagne des Régionales fera la part belle à ce sujet en 2010 ! Rien ne vaut une consultation régionale sur un tel projet.

Relire mon article à ce sujet sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.