Jean-Jacques Eroles accueille François Fillon à La-Teste-de-Buch

IMG_1477.jpeg

(photos Maurice Ruiz)

IMG_1534.jpeg

Monsieur le Premier Ministre,
Mon cher François,
Monsieur le Député,
Mesdames et Messieurs les élus,

Permets-moi en préambule, cher François, de saluer chaleureusement celui qui t’accompagne aujourd’hui, il connait parfaitement notre commune, c’est notre ami Hugues MARTIN. Hugues a toujours été fidèle à notre quartier du Pyla. Il est notre lien naturel avec la ville de Bordeaux et d’une bienveillance attentive avec La Teste de Buch. Hugues, c’est quelqu’un qui aide et qui aime les autres. L’expression de mon amitié c’est de te dire Cher Hugues que tu es ici chez toi.

Cher François,

Je suis très fier et très honoré de te recevoir aujourd’hui dans notre Commune de La Teste de Buch, c’est un accueil républicain, tel que nous l’avons souhaité, en présence de l’ensemble des élus sans distinction et des autorités de notre territoire du Bassin d’Arcachon Sud. Nous nous efforçons, ici, dans la ville-centre du Bassin d’Arcachon de concilier à la fois, la qualité de vie de nos administrés et l’accueil de ceux qui souhaitent nous rejoindre. A ce titre, François, tu es ici ce soir le Bienvenu.

Tu as pu vérifier de toi-même que la mutation de cette Commune s’effectue avec un engagement pragmatique mais résolument tourné vers l’avenir, pour conduire la Ville dans un esprit nouveau fait du respect du passé et d’innovation.

Ici, la modernité ne s’impose pas, elle s’installe en douceur, en continuité de l’existant.

Je te remercie de nous consacrer un peu de ton temps. Je connais ton sens des responsabilités, le respect que tu as de la parole donnée, ta fidélité. Je n’ai pas oublié le soutien que tu m’as témoigné dès l’année 2008.

En venant ici, tu es aussi l’homme de terrain, de proximité, qui apprécie le contact avec les femmes et les hommes qui composent notre pays, tu es toujours celui qui possède en lui, cette volonté de servir, chevillée au corps.

Cette volonté d’aller au plus près des réalités dans la période difficile que le pays traverse actuellement, où nous devons tous être préoccupés dans l’exercice de la vie publique, par le respect des valeurs fondamentales, ces dénominateurs communs essentiels pour vivre ensemble dignement : trouver un emploi, se loger décemment.

C’est mon quotidien de Maire et de Président de la Communauté d’Agglomération, ce quotidien, j’ai eu l’occasion de le partager avec un membre de ton équipe : Patrick STEFANINI. Il fut un grand Préfet de Région, efficace et attentif, guidé par l’intérêt général avant tout !

Je garde un excellent souvenir de l’homme et une haute considération pour le travail effectué, dans l’intérêt de notre territoire.

Voilà, quelques mots, mon cher François, pour te témoigner toute mon amitié, te renouveler ma fierté de t’avoir parmi nous à La Teste de Buch, et permets-moi de te souhaiter en cette période, une excellente fin d’année ainsi qu’à tous ceux qui te sont les plus proches !

Je vous remercie de votre attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.