Le rouge-gorge et les moineaux

Rouge_Gorge_02.JPG

« Au feu ! au feu ! crièrent les moineaux.
Au feu ! son plastron brûle !
Qu’on déverse sur lui le seau
De la petite Ursule ! »
Mais calmement, le rouge-gorge
Continuait à remuer
Les pattes, la queue, le gosier
Sans voir qu’il faisait flamboyer
Autour de lui, l’hiver entier.

(Maurice Carême, La Grange bleue, 1961)
Photo « Le Rouge Gorge sur la Bignone » (hiver 2010) Sophie d’Amécourt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.