« Le vin aussi sera plus cher »

« Des conditions météorologiques extrêmes entraînent une baisse de la production de vin à travers le monde. « Nous nous attendons à une hausse de 2% pour les premiers prix et entre 3 et 4% pour le plus haut de gamme », précise un professionnel. »

un article à lire sur le site le Figaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.