L’entrée en campagne de Martine Faure

J’ai lu ce matin dans Sud Ouest l’intervention de Martine Faure, je cite : « Localement, à l’échelle du département et des communes, de très belles initiatives sont mises en place. Je pense aux actions du SIPHEM pour l’habitat et de l’OTEM pour le tourisme. Ce sont des initiatives portées par des élus de terrain mais qui ne sont plus relayées au niveau du gouvernement. »

Dois-je rappeler à Martine FAURE que 5 Pôles d’Excellence Rurale ont été agréés en Gironde, et bénéficieront d’aides financières et logistiques du Gouvernement… Parmi ces 5 Pôles, 3 l’ont été dans le Sud Gironde :

Chacun de ces « PER » recevra une aide financière de l’Etat comprise entre 700 000 et 800 000 €!

Dois-je rappeler, enfin, que si le SIPHEM est pilote au niveau national sur les Opérations d’Amélioration de l’Habitat et de Maîtrise de l’Energie, c’est bien sur, grâce aux élus locaux qui sont impliqués et grâce aux permanents de cette structure, mais c’est aussi parce qu’il existe un partenariat entre le SIPHEM et l’Etat…

3 commentaires sur “L’entrée en campagne de Martine Faure”

  1. Bien vu mais un peu court quand-même!
    En tout cas cela ne permettra pas de cacher le bilan catastrophique du député sortant. Rien mais alors rien à mettre à son actif. Son site internet est à pleurer. Il n’y intervient même pas.
    Maintenant qu’il n’est plus connu sur Langon à cause du renouvellement des populations, c’est la veste assurée.
    Que des regrets !!

  2. Ceci dit, alors que l’Etat avait budgété 100 PER, prés de 250 ont été "élus" (pèriode préélectorale?).
    Et il s’agit essentiellement de crédits recyclés. Alors, les PER, ou comment faire du neuf avec des vieux crédits…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.