« Les familles nombreuses ont un bon bilan carbone » (LA CROIX)

Une enquête publiée, lundi 28 mars, montre que la taille du foyer constitue le principal élément discriminant pour les émissions de CO2. Chaque Français émet en moyenne 7 388 kg de CO2 par an. Le poste « transports » constitue à lui seul plus de la moitié des émissions des foyers (54 %), devant le logement (30 %) et l’alimentation (16 %). Loin de la caricature, le plus gros « émetteur » n’est pas forcément un conducteur de 4×4 roulant fenêtre ouverte et climatisation à fond. De fait, c’est le nombre de personnes résidant dans le foyer qui constitue l’élément le plus discriminant entre « bons » et « mauvais » bilans carbone. « Au fur et à mesure que le nombre de personnes au sein du foyer augmente, les niveaux d’émission de CO2 se trouvent en quelque sorte mutualisés », précise l’étude. Ainsi, une personne seule – souvent à la retraite – va émettre trois fois plus de C02 dans l’année que chacun des membres d’une famille nombreuse qui partagent à plusieurs chauffage, réfrigérateur et véhicule familial. La sensibilité à l’environnement ne change pas grand-chose à l’affaire.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.