Les prochaines cantonales… avec des « si »

Ce matin, dans le journal Sud-Ouest, Anne-Marie Siméon se livre à un exercice qui a retenu toute mon attention ! Il s’agit de se servir des résultats de ce dimanche pour simuler les prochaines élections cantonales… Elle prend elle même des gants tellement l’exercice est périlleux : « Certes, l’abstention en Gironde (52,65 %) a été record dimanche pour le premier tour des élections régionales. Certes, il est toujours délicat de projeter les résultats d’une élection sur la suivante. Il n’empêche. » On pourrait mettre Paris en Bouteille, si la bouteille était grande, et si Paris était petit…

Je souhaitais simplement ajouter à son propos, qu’en 2004, les résultats étaient peu ou prou les même dans le canton de Sauveterre de Guyenne. D’ailleurs, Alain Rousset y arrivait en tête au second tour avec 52% des voix. C’est pourtant ce même jour que j’ai été élu Conseil Général du Canton avec le soutien de mon prédécesseur, Francis Naboulet. Ce fut le cas, aussi pour Gérard César sur le Canton de Pujols.

Un scrutin très « politisé » et qui n’intéresse pas les français, ne saurait servir de base à nos territoires pour l’évaluation des résultats des prochaines élections cantonales. Chez nous, les élections cantonales font partie des élections les plus mobilisatrices.

En 2011, seuls 31 cantons sont renouvelables surlesquels nous avons 4 Conseillers Généraux sortants (et non 5) : Yves Foulon, Pierre Lothaire, Gérard César et moi.

En 2011, Gironde Avenir projette de gagner entre 3 et 7 cantons en Gironde ! Mais nous nous basons pour réaliser cette projection sur le scrutin des dernières élections… municipales !

2 commentaires sur “Les prochaines cantonales… avec des « si »”

  1. le flâneur de la Vignague

    En 2004 face à un polémiste de votre trempe le candidat du PS (Pierre Teulet) ne faisait certainement pas le poids. Honnête et brave homme ce dernier à fait une campagne d’où était exclues les attaque frontales.

    Parions qu’en 2011 le candidat socialiste soit plus agressif et porte le fer là où ça fait mal, c’est à dire sur les conditions de vie des habitants de ce canton de Sauveterre, du manque d’industries, du manque de petites et moyennes entreprises, etc, etc… Être encore et toujours dans la polémique n’apporte pas beaucoup aux conditions de vie des habitants de ce canton, qui pour l’essentiel salariés de la viticulture vivent ou survivent en très grande majorité avec des salaires de Smicards quand ce n’est pas en dessous.

    Alors de là à vous penser réélu il y a un pas à franchir.

    Quant aux 3 à 7 cantons que vous projetez de gagner il serait intéressant de les connaitre. Mais peut être est-ce « top secret ».

    Alors rendez-vous au printemps 2011 !!!

  2. je vis a Arcachon je suis UMP et toujours vote UMP mais je ne voterais pas pour Monsieur Foulon.
    Sa politique de betonnage de la ville et du petit port,ses magouilles avec les VIP dans la gestion du Port et dans la transmission de la source des Abatilles a un membre de sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.