Lettre à Mathilde Feld, Président de la CDC du Créonnais, en réponse à sa lettre sur l’aménagement numérique du territoire

Madame le Présidente, Chère Mathilde,

La CDC du Sauveterrois a choisi de s’engager dans un projet “100% fibre optique” avec Gironde Numérique.

Il nous semble en effet, qu’investir dans les NRA aujourd’hui c’est faire la moitié du chemin. Nous avons donc opté pour la fibre optique dans chacun des 5200 locaux de notre CDC, y-compris l’habitat isolé.

Pour financer cet investissement d’avenir, nous avons opté pour une augmentation de la fiscalité. Nous n’avions pas augmenté la fiscalité depuis notre création en 1997.

Notre inquiétude aujourd’hui, se porte sur la baisse des dotations d’Etat (DGF) qui chaque année voit nos recettes fondre comme neige au soleil.

Notre inquiétude, aussi, est au sujet de l’entretien de la Voirie Communale qui est le propre de nos zones rurales. Il y a quelques années, nous avions la DGE, le FDAVI et 30% du FDAEC, 3 aides à l’investissement qui nous permettaient d’entretenir notre voirie.

Aujourd’hui :

  • la DGE a fusionné avec le DDR dans la DETR, mais la DETR n’est pas versée sur l’entretien des voiries ;
  • les dossiers FDAVI ne sont plus honorés, faute de moyen au Conseil Départemental ;
  • la part voirie du FDAEC vient de disparaître dans le nouveau mode de calcul du Conseil Départemental pour ne repartir l’enveloppe qu’en fonction du nombre d’habitants et du coefficient de solidarité ;

La seule bonne nouvelle est dans la Loi de Finance 2016 qui permet de récupérer le FCTVA y compris sur les dépenses d’entretien.

Dans nos zones rurales, l’entretien de la Voirie Communale est primordial. Les Voiries Communales sont les artères qui irriguent nos territoires.

La future CDC du Sauveterrois comptera 550 km de VC ! Le budget d’entretien d’un tel patrimoine oscille entre 1 et 1,5 M€ par an. Nous sommes inquiet pour l’avenir de nos routes !

Nous n’avions d’autre choix dans le contexte actuel, pour financer le projet “100% fibre optique” que d’augmenter la fiscalité, afin de préserver nos ressources pour l’entretien des routes.

Bien cordialement.

Yves d’Amécourt
Président de la CDC du Sauveterrois

Lire la lettre de Mathilde Feld , Président de la CDC du Créonnais à propos de l’aménagement numérique du Territoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *