« L’Europe n’a plus les moyens fianciers de son activité extérieure »

« Saisi par de nombreuses organisations humanitaires sur les retards de paiement de la Commission européenne, Alain Lamassoure, Président de la commission des Budgets du Parlement européen, a organisé ce mardi 4 mars une audition publique avec les Commissaires européens Lewandowski, en charge du budget, et Georgieva, en charge de l’aide au développement.

Malgré l’ouverture de plus de 400 millions de crédits supplémentaires pour l’aide humanitaire au cours de l’année dernière, l’UE a achevé 2013 avec une insuffisance de moyens pour honorer ses engagements les plus récents. Elle commence l’année 2014 avec un décalage supplémentaire de 135 millions entre ses nouveaux engagements et les crédits disponibles de la nouvelle année. Dès ce mois de mars, l’Union ne dispose plus d’aucune marge de manœuvre pour faire face à des besoins nouveaux en Syrie, en RCA ou au Soudan du Sud, sans même évoquer une aide économique exceptionnelle à l’Ukraine ou ailleurs.

Les conséquences sont graves. À court terme, des vies sont mises en danger. Au-delà, la crédibilité de toute nouvelle annonce se mesurera à la volonté des gouvernements d’apporter les compléments de fonds nécessaires. »

Alain Lamassoure (PPE)
Président de la commission des budgets au parlement européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.