Lionel Jospin ne croyait pas aux « 35 heures » pour créer des emplois

Le 24 avril 2001, alors que Lionel Jospin ventait sur toutes les ondes les mérites des « 35 heures » pour créer de l’emploi, le Secrétariat Général du Gouvernement lançait dans le BOAMP un appel d’offre à consultant, pour permettre aux services du Premier Ministre de « passer aux 35 heures à effectif constant »!!!!

Extraits du Cahier des Clauses techniques de cet appel d’offre du 24 avril 2001 (PJ):

« Le principe de la réduction du temps de travail à qualité et à effectifs constants nécessite la recherche de mesures adaptées permettant d’assumer l’ensemble des missions imparties à l’administration »

« Il s’agira de proposer des solutions permettant d’atteindre, à effectifs globalement constants et à qualité de service au moins maintenue, l’objectif de réduction du temps de travail »

« Les services du Premier Ministre se répartissent sur un vingtaine de sites où travaillent environ 2000 personnes représentant 11 corps de fonctionnaires de l’Etat et 150 métiers »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.