En 1988, François Mitterand l’avait promis et ne l’avait pas faite… En 2007 Nicolas Sarkozy la fait, sans l’avoir promise… Changement d’époque, changement de style, changement d’attitude !

En 1988, François Mitterand avait promis au Français « LA FRANCE UNIE », à travers une « lettre aux français » et l’annonce d’un gouvernement d’ouverture… Il n’en fut rien, ou presque : Jean-Pierre Soisson fit son entrée au gouvernement. Les Français prenaient alors conscience de cette terrible maxime Chiraco-Mitterandienne : « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Le genre de maxime qui incite à rester chez soi le jour du scrutin suivant. Pour accompagner cette promesse, François Mitterand avait promis, aussi, qu’il ne dissoudrait pas l’assemblée nationale… Ce qu’il s’empressa de faire! « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».

En 2007, Nicolas Sarkozy n’a rien promis à ce sujet. Mais conscient que des électeurs de gauche et du centre ont voté pour lui dès le premier tour et au second, il a, avec François Fillon choisi d’ouvrir le gouvernement à la Gauche, avec Bernard Kouchner et Jean-Pierre Jouyet, et au Centre, avec Hervé Morin. Ces Ministres n’occuperont pas des strapotins (façon Soisson), mais des Ministères régaliens, rattachés directement au Président de la République : Les Affaires étrangères, les Affaires Européennes et la Défense Nationale.

Ce faisant, Nicolas Sarkozy et François Fillon démontrent que « l’ouverture » plus qu’un discours de campagne, est une attitude, qui se juge dans les actes… et que « l’intérêt supérieur de la France engage ses dirigeants ».

Bien sûr, certains verront dans le ralliement de Bernard Kouchner, de Jean-Pierre Jouyet et d’Hervé Morin, une « trahison »… Mais tout est relatif. Tout dépend de l’endroit où l’on se trouve et de celui où l’on se place. Dans le cas précis, une « trahison » vu de la gauche est un « ralliement » vu de la droite…Et vu de la France et du terrain, c’est la constitution d’une équipe avec des personnalités qu’on apprécie pour leur efficacité.

Autre promesse du candidat, Seuls 15 Ministre siègeront au Conseil des Ministres et « Le Gouvernement sera partitaire », il comprendra autant d’hommes que de femmes; autre promesse tenue.

Dernière promesse tenue, celle faite à Nicolas Hulot et aux Français, à travers la signature du PACTE ECOLOGIQUE : le deuxième homme du gouvernement est chargé du Développement Durable, il est Ministre d’état, c’est un homme d’Etat. C’est Alain Juppé.

Après 26 ans de « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent », il semble que nous entrions dans une nouvelle ère ! Nous l’espérions tellement qu’on a presque du mal a y croire…

Retrouvez la composition du Gouvernement sur le site du Figaro

(Photo Le Figaro)

Retrouver toute l’actualité du Gouvernement sur le site de Matignon

10 commentaires sur “L’ouverture”

  1. MARIE-CHRISTINE

    Je souhaite bonne chance à ce nouveau gouvernement "d’ouverture".En prenant des compétences de tous bords,notre président n’aurait-il pas appliqué le désir de François BAYROU ? Ce dernier n’a plus qu’à se retourner vers son tracteur,lui au mois ne le trahira pas,car la politique ne lui réussi pas…

  2. Pas de grande surprise.
    Beaucoup de chevaux de retour et quelques jeunes à des postes moins en vue.
    Sarko ne va pas donner la main facilement et il v décider de tout.
    Il renforce le pouvoir du président et surtout il va jouer sur l’aspect médiatique et pipol. A la berlusconi ou à l’américaine.
    Après le Fouquet’s des casionos Barrière, le yatch de Bolloré, la famille omniprésente lors de la cérémonie officelle, la larme de Margot, le jogging du djeun.
    Alors Yves, maintenant, il vous faut faire un footing avec Dubourg le long du canal et on convoque la presse. Chiche !!

  3. Ouverture Ouverture ?

    Pas géographique pour le moins. Ou une ouverure vers la géographie de gauche.

    Je m’explique : L’est, le sud est vote à droite et a élu SARKO.
    SARKO pas reconnaissant nomme 3 ministres d’Aquitaine qui vote à gauche, 1 ministre du poitou Charente qui vote à gauche et 3 ministres de l’Ouest (Fillon, Bachelot, Morin).

    je ne sais pas comment vont réagir les électeurs de Rhône Alpes, PACA qui ont élu SARKO.

  4. Yves d'Amécourt

    Chacun son charisme ! Le votre "Edouard", si tant est que vous vous appeliez Edouard, c’est de changer de Prénom à chaque message, pour essayer de faire croire que vous êtes une légion : Albert, Gilbert, Jean-Louis, Hubert…

  5. Edouard,la campagne est finie !
    Alors "wait and see"….et surtout "keep cool" !

    Pour la france et pour tous ceux qui ont vraiment besoin que les choses bougent dans le bon sens, je souhaite bon courage au nouveau gouvernement.

  6. Faire ce que l’on n’a pas promis, c’est peut-être bien mais faire ce que l’on a promis, c’est mieux. Alors, attendons. Nommez Ministre des Affaires européennes un socialiste tenant de DELORS, c’est peut-être avoir compris que 55% des Français avaient voté NON au Referendum ? Façon compliquée de ne pas tenir ses déclarations du second tour…

  7. Le Président de la République a déclaré dans l’entre-deux tours qu’il prendrait en compte la volonté des 55% de français ETC…
    Je reste sceptique quand je vois que le Ministre chargé des questions européennes est un fédéraliste convaincu tout comme d’ailleurs le Ministre des Affaires étrangères.

  8. Changement de méthode et changement de style, c’est sûr
    Après le Fouquet’s des casinos Barrière,
    le yatch de Bolloré
    l’omniprésence de la famille à la passation des pouvoirs et la pipolisation
    le jogging du Bois de Boulogne.
    On se croirait en Amérique

    Il va falloir Yves que vous fassiez un jogging avec Dubourg le long du canal et que vous convoquiez la presse !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *