Lutte contre la maladie d’Alzheimer

Le premier Ministre vient d’annoncer, comme l’avait fait Jean-Pierre Raffarin, que la lutte contre la maladie d’Alzheimer était une « priorité nationale ». Si tel est le cas, alors, le gouvernement va devoir faire la part des choses sur le sujet de la consommation de vin…

En effet, selon les professeurs Orgogozo et Leteneur, la prévention de la maladie d’Alzheimer tout au long de la vie repose sur 3 piliers :

  • l’activité physique
  • l’activité intellectuelle
  • le régime alimentaire

Dans le régime alimentaire, leurs études prouve qu’une consommation modérée de vin (2 verres/jour pour les femmes, 3 verres/jour pour les hommes) participe efficacement à la prévention de la maladie d’Alzheimer.

le Professeur Orgogozo

Ainsi donc si la lutte contre la maladie d’Alzheimer est une grande cause nationale, alors il faudra faire la part de choses entre la lutte contre l’alcoolisme et la promotion d’une consommation régulière et modérée de vin
Car si la cigarette est nuisible dès la première bouffée, le vin lui, n’est nuisible que si on en abuse.
Il faut donc trouver un moyen de soutenir une consommation modérée et régulière de vin, car elle est bénéfique pour la santé, tout en luttant contre la consommation dangereuse, et outrageuse : celle qui tue sur la route, celle qui donne le cancer, celle qui se transforme en adictologie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.