Merci Marcel Gardais !

Chaque année le jour de l’épiphanie, Marcel Gardais jouait le rôle d’Erodes au cours de la traditionnelle crèche vivante en occitan à l’abbaye de Saint-Ferme. (ici en 2018)

Je viens d’apprendre avec une immense tristesse le décès de mon ami Marcel Gardais.

Marcel a été pour moi un tuteur lorsque je me suis engagé en 2002 avec son aide, dans la création de l’association « La Piscine » avec toute une bande d’amis pour reprendre la gestion des bassins de Bourrassat qui appartenaient à La Guyennoise (Michel Martin). Que de souvenirs heureux ensemble, au service des autres. Il fut d’un soutien précieux dans le sauvetage de notre radio libre « Radio Entre-deux-Mers » dans les années 2000, comme lanceur d’alerte puis comme mémoire vivante de cette radio depuis sa création au début des années 80.

Je remercie Marcel pour tout le temps qu’il a donné à notre territoire, comme Président de l’Association Familiale Rurale, comme correspondant du Journal « Sud-Ouest », du « Courrier Français », du « Réolais », comme correspondant du blog de Sauveterre-de-Guyenne, comme trésorier de très nombreuses associations, je ne pourrais pas les citées toutes : Tourisme animation, la Piscine, Radio Entre Deux Mers, le Comité de Jumelage Franco-Allemand…

En 2009 alors qu’il m’avait annoncé « prendre sa retraite », à l’âge de 82 ans, il évoquait quelques souvenirs : « Il m’est assez difficile de me souvenir de toutes les associations auxquelles j’ai donné un peu de mon temps. Je ne sais plus à quelle époque, mais il fut un temps où je m’occupais aussi d’insertion pour les travailleurs immigrés. Pendant plusieurs années j’ai été également président du club de judo, après le départ de M. Laquêche, c’était sous le mandat de M. Lécussan. Le dojo était dans l’ancienne école de la rue Saint-Léger. Ensuite, M. le maire a voulu récupérer la salle pour le club du 3° âge. Ma participation la plus importante a été pour les Mutilés du Travail. J’ai adhéré en 1968 dans la section de Sauveterre, comme trésorier naturellement. Un an ou deux après j’étais au conseil d’administration du Groupement Départemental et faisais la comptabilité bénévolement au siège à Bordeaux, un jour par semaine tout en restant administrateur, ne voulant pas de titre. Ceci jusqu’en 2002 où la trésorière élue au congrès de 2001 a donné sa démission à la fin de l’année. Dans l’urgence j’ai accepté le poste de trésorier, tout en continuant la comptabilité. »

Le bénévolat, c’est le don de soi, « donner sans rien attendre en retour », comme le dit la chanson, « ni égard, ni grand amour, pas même l’espoir d’être aimé… ».

Marcel a tellement donné !

Merci Marcel !

Je présente mes sincères condoléances à son épouse Jeannie, à Florence et Jérôme ses enfants, à son gendre Fabrice Camelio et à sa belle fille Emmanuelle, à ses petits enfants Arthur, Antonin, Lilian, Jordan et Anaïs.

Une cérémonie œcuménique sera célébrée le lundi 29 novembre 2021 à 11 heures en l’église Notre-Dame de Sauveterre-de-Guyenne suivie de l’inhumation au cimetière d’Ambès.

Piscine_07.jpg
Marcel Gardais, ici avec Michel Martin, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle piscine intercommunale en juillet 2015.
St_Ferme_2012_004.JPG
Marcel Gardais dans le rôle d’Erodes en 2012 « Leu tot lo monde parlava pas que d’aquo…Erôdes ne foguèt tot cormacat.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.