Michel Borie est parti…

Michel_borie_02.jpgAvec ton départ, cher Michel, c’est une étincelle qui s’en va, l’étincelle que tu avais toujours dans le regard, c’est un sourire aussi… Pour ma part, je ne t’ai jamais vu qu’avec le sourire. Toi qui étais si serviable, si aimable, toi qui ne disais jamais un mot de travers, toi qui ne disais jamais aucun mal de personne…

Mon cher Michel, tu es parti bien vite, sans prévenir…Tout le monde est surpris, abattu, profondément triste…

Christiane Fouilhac, tous les élus, d’aujourd’hui et d’hier, les habitants de Castelvieil … Tu étais rentré au Conseil Municipal le 23 mars 1983…

Nicole Bonnamy, les élus et les habitants de Saint Sulpice de Pommiers.

Céline Wlostowicer, tous les administrateurs, les viticulteurs de la cave coopérative de Sauveterre de Guyenne… Tu étais rentré au Conseil d’Administration en mars 1987… Tu y siégeais encore le 27 septembre dernier.

Patrice Turtaut, ton ami de toujours, que tu voyais tous les jours, se sent bien seul, comme tous tes amis, tes voisins, ceux qui partageaient souvent tes joies, rarement tes peines –tu gardais tout-, ceux qui plantaient la vigne avec toi dans le cadre de l’entraide entre voisins, et qui se retrouvait autour d’une bonne table ensuite comme pour couronner le travail bien fait…

Tous ceux qui ont pleuré avec toi le départ de ton ami Francis Vallé, Francis que tu es allé rejoindre ce week-end…

Ceux qui avec toi ont fait de la moto, sur les coteaux de Castelvieil ou d’ailleurs…

Les gens qui t’ont côtoyé quand tu suivais Emilie au bord des cours de Tennis, le long des paddocks… Toi le Père admiratif de sa fille. Emilie qui sera éternellement fière de son Papa.
Ceux qui t’ont entendu parler avec fierté de ton fils Vincent, Vincent, l’animateur de Radio Entre Deux Mers, Vincent l’avenir de ton exploitation, … Vincent a qui tu as décidé de transmettre le relais, plus tôt qu’il ne l’imaginait.

Emilie, Vincent, ta maman, ton frère et ta belle sœur, Camille et Guillaume, que ton départ précipité a tellement surpris, eux qui avaient pour toi tellement d’admiration.

Muriel, ta moitié, ton double, ta compagne… Muriel qui partageait tes joies et tes peines, tes réussites et tes inquiétudes, mais à qui tu ne disais pas tout.

Avec ton départ, cher Michel, c’est une étincelle qui s’en va, l’étincelle que tu avais toujours dans le regard, c’est un sourire aussi… Pour ma part, je ne t’ai jamais vu qu’avec le sourire. Toi qui étais si serviable, si aimable, toi qui ne disais jamais un mot de travers, toi qui ne disais jamais aucun mal de personne…

Notre avenir t’inquiétait. L’avenir de la viticulture, l’avenir de notre Entre Deux Mers, mais nous n’avions pas compris qu’il t’inquiétait autant…Alors, nous tous, nous sommes ici pour te dire un dernier au revoir, tu peux compter sur nous pour aider Muriel, Vincent et Emilie à vivre sans toi.

Et toi Michel, là où tu es, merci de veiller sur nous tous, merci de nous aider à vivre sans toi car nous en avons besoin.


En mars dernier, nous avions remis à Michel, avec Christiane Fouilhac, en présence de Madame la Sous-Préfète, la médaille d’Honneur Régionale, Départentale et Communale.

M.Borie_01.jpg

M.Borie_02.jpg

M.Borie_03.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.