Parité, réduction des coûts : l’affiche est belle, mais c’est un trompe l’œil !

Le_gouvernement_Ayrault_1.jpg

Le Président de la République a nommé les membres du 1er gouvernement de Jean-Marc Ayrault : 35 Ministres, 17 femmes et 18 hommes. La rémunération des Ministres est réduite de 30%. Les médias s’emballent : « la parité est respectée », « le gouvernement réduit les coûts », « le candidat Hollande, devenu Président, tient ses promesses » …

Mon sentiment est que l’on commence là, la politique en trompe l’œil qui deviendra au fil des mois la signature du Président François Hollande.

La parité en trompe l’œil

Mettre en place la parité en augmentant le nombre des Ministres est chose facile : +75% par rapport au 1er gouvernement Fillon, +40% de Ministre par rapport au dernier gouvernement Fillon ! 35 Ministres au lieu de 25, et 13 femmes de plus ! Tout le monde est capable de faire ça… On nous annonce, après les élections législatives –si la gauche l’emportait- la nomination de Secrétaires d’Etats supplémentaires, et d’une Haut-commissaire (Eva Joly).

La parité, ce n’est pas d’ajouter des postes de Ministre, pour les confier aux femmes. Mais de remplacer des hommes, par des femmes, dans les Ministères existants, quitte à se séparer d’un certain nombre d’amis.

En ajoutant encore 10 secrétaires d’Etat, on pourrait même avoir plus de femmes que d’hommes ! Pensez-y !!!

La réduction des coûts en trompe l’œil

Le candidat François Hollande avait promis de réduire la rémunération du Président et des Ministres de 30%. Promesse tenue ! Mais il n’avait pas annoncé que l’ensemble coûterait plus cher à l’Etat, et au contribuable !

Réduire les rémunérations de 30%, quand on augmente les effectifs de 40% par rapport au dernier gouvernement Fillon, voire de 75% par rapport au 1er gouvernement Fillon (celui avec lequel il convient de comparer), c’est se moquer des citoyens. 40% de Ministres en plus, chacun comprend bien que ce sont des coûts en plus : des cabinets, des voitures, des officiers de sécurité !

Dans le même ordre d’idée, le 1er Ministre Jean-Marc Ayrault souhaite revenir sur le projet de fusion des mandats de Conseiller Général et de Conseiller Régional, dont le résultat serait de réduire de 30% le nombre des élus territoriaux.

Dans le même ordre d’idée, François Mitterrand, en 1981, pour satisfaire un grand nombre d’amis, avait augmenté le nombre des députés de 100 ! Proposer des baisser leur rémunération aujourd’hui, est une supercherie ! Les véritables économies, sont dans la baisse des effectifs, pas dans la baisse des rémunérations.

  • Conserver la réforme du Conseiller Territorial, et passer de 6000 à 4000 élus ;
  • Réduire le nombre des députés de 100 –passer de 577 à 477 comme avant 1981- et inscrire leur nombre dans la constitution pour éviter l’inflation ;
  • Imposer le nombre de 15 Ministres au gouvernement, et inscrire ce nombre dans la constitution afin d’éviter les gouvernements trop nombreux ;
  • Conserver aux élus des rémunérations et des équipes qui leur permette d’assumer leur charge, quelque soit leur origine sociale au géographique ;

Voilà les réformes, qu’en tant que député, je porterai et que je voterai !

C’est la différence qu’il y a entre la politique et le populisme ! C’est la différence qu’il y a entre l’information et le marketing !

Amis citoyens, amies citoyennes, ne vous y trompez pas, l’affiche du 1er gouvernement Ayrault est belle, mais c’est un trompe l’œil !

11 commentaires sur “Parité, réduction des coûts : l’affiche est belle, mais c’est un trompe l’œil !”

  1. Non cumul des mandats ? Parlons-en !
    Pourquoi Monsieur le Maire de Sauveterre, Monsieur le Président de la CDC du Sauveterrois, Monsieur le Conseiller général du canton de Sauveterre se présente-il AUSSI aux élections législatives sur la douzième ?
    Qu’il nous explique sa conception du cumul…

  2. Ne confondons pas la situation de Maire d’une ville de 1800 habitants et député,avec un poste de Ministre cumulé avec celui d’un député…
    Moitié Grive ,Moitié Boeuf,ça fait un bon paté de Grive ?

  3. « je porterai et je voterai »…non! Mr le conseiller général:
    « je porteraiS et je voteraiS » (au conditionnel) si j’étais élu…….

  4. A Caro,

    Le « non cumul des mandats » ne fait pas partie de mon projet politique. Je n’ai jamais soutenu cette proposition.

    C’est un projet de réforme du PS, que le PS ne s’applique pas à lui même.

    Ne demandez pas, à moi, dont ce n’est pas le projet, de me l’appliquer !!!

    Yves d’Amécourt

  5. A pc,

    Merci pour votre propositions de correction, mais dans le cas précis il s’agit d’un « futur de l’indicatif « et non d’un « conditionnel ».

    Je ne suis pas bon en orthographe, mais cette fois, j’ai raison !

    Merci

    Yves d’Amécourt

  6. Parlez au conditionnel car c’est une idée fumeuse que de vouloir la cohabitation. Il n’y a plus de patron et de projet à l’UMP. Les chefs se bouffent entreux : COPPE & FILLON Laisser la se reconstruire, se ref former et nouer de nouvelles alliances. Vous avez offert au PS le sénat sur un plateau et la cour des comptes
    Personnellement je trouve mauvais cette idée de réduire le nombre d’élus :
    la réforme PASQUA donnait un député pour 108 000 habitants. C’était bien. La réforme SARCO donne un député pour 125 000. C’est la relation de proximité avec son élu qui s’étiole. Ce n’est pas le coût d’un député qui pèse sur nos comptes et cela créée une forte relation de proximité. Ne réduisez pas encore le rapport élu/habitants au risque de nous éloigner du politique.
    Enfin de droite comme de gauche, essayez de ne pas changer les périmètres et dénomination des ministères d’une fois sur l’autre. Là il y a des économies à faire en communication, papeterie… Les américains ne changgent pas ainsi.

  7. Vous avez raison.
    En effet, seule la gauche a eu le courage de mettre sur la table le sujet du cumul des mandats, si scandaleux aux yeux de nombreux citoyens !
    Votre réponse indique donc que vous ne voyez aucun souci à ajouter, en plus de vos trois actuels mandats (maire, conseiller général et président d’une communauté de communes), celui de député ? Vous nous confirmez ?

  8. je ne vois pas ce que le cumul des mandats a de « scandaleux » : il s’agit d’élections ! Si une majorité d’électeurs accorde leur confiance à une personne déjà élue par ailleurs, où est le scandale ? C’est toujours un vote démocratique !

    Certaines personnes savent travailler en équipe, d’autres pas. Certains peuvent cumuler, d’autres pas.

    Que la gauche garde son courage pour mettre sur la table d’autres décisions bien plus importantes.

  9. Caro,

    Je vous remercie de me voir élu député de la 12ème circonscription.

    Pour ma part, j’attendrai le 17 juin au soir pour m’en convaincre.

    Pour ce qui est du « cumul des mandats », j’attends la la loi promise par notre nouveau Président de la République, François Hollande. Il parait qu’elle n’est plus « prioritaire », et qu’elle sera votée en fin de législature (2017 ?). Nous verrons bien.

    En attendant si , comme vous le dite, « le cumul des mandats scandalise de nombreux citoyens », comment se fait-il que les candidats qui cumulent soient élus ?

    Pour ma part je suis favorable à la limitation du nombre de mandat. Je suis favorable, aussi, à l’instauration d’une limite d’âge. Mais c’est un débat qui doit avoir lieu au parlement, puis être appliqué sur le territoire, et non l’inverse.

    Bien cordialement.

    Yves d’Amécourt

  10. Le Président de la République a nommé les membres du 1er gouvernement de Jean-Marc Ayrault : 35 Ministres, 17 femmes et 18 hommes. La rémunération des Ministres est réduite de 30%.
    Les médias s’emballent :la parité est respectée, le gouvernement réduit les coûts, le candidat Hollande, devenu Président, tient ses promesses …
    Mon sentiment est que l’on commence là, la politique du Président François Hollande.
    La parité en trompe l’œil
    Mettre en place la parité en augmentant le nombre des Ministres est chose facile : +75% par rapport au 1er gouvernement Fillon(dernier gouvernement Fillon +40% de Ministres)
    35 Ministres au lieu de 25, et 13 femmes en plus ! Tout le monde est capable de faire ça… On nous annonce la nomination de Secrétaires d’Etat supplémentaires et d’un Haut-commissaire (Lionel Jospin).
    La parité, ce n’est pas d’ajouter des postes de Ministre, pour les confier aux femmes. Mais de remplacer un certain nombre d’amis hommes dans les Ministères existants, quitte à se séparer des femmes (les jupettes !) Pensez-y
    La réduction des coûts en trompe l’œil…
    Le candidat François Hollande avait promis de réduire la rémunération du Président et des Ministres de 30%. Promesse tenue !
    S ‘il avait annoncé que l’ensemble coûterait cher à l’Etat et au contribuable !
    Réduire les rémunérations de 30%, quand on augmente les effectifs de 40% par rapport au 1er gouvernement Fillon(-75% de Ministres par rapport au dernier gouvernement Fillon ,celui avec lequel il convient de comparer)
    chacun comprend bien que c’est se moquer des citoyens : des cabinets, des voitures,voire des officiers de sécurité en +ce sont des coûts en plus!.:
    Dans le même ordre d’idée, le 1er Ministre Jean-Marc Ayrault souhaite revenir sur le projet de fusion des mandats de Conseiller Général et de Conseiller Régional, dont le résultat serait de réduire leur rémunération aujourd’hui de 30%
    Proposer des baisser le nombre des élus territoriaux est une supercherie .
    •Les véritables économies sont dans la baisse des rémunérations pas dans la baisse des effectifs : pour satisfaire un grand nombre d’amis !
    Dans le même ordre d’idée, François Mitterrand, en 1981, avait augmenté le nombre des députés de 100 !
    •Conserver la réforme du Conseiller Territorial, et passer de 4000 à 6000 élus ;
    •Réduire le nombre des députés de 100 –passer de 577 à 477 comme avant 1981- et inscrire leur nombre dans la constitution pour éviter l’inflation ;
    •Imposer le nombre de 150 Ministres au gouvernement, et inscrire ce nombre dans la constitution afin d’éviter les gouvernements trop peu nombreux ;
    •Conserver aux élus des rémunérations et des équipes qui leur permette d’assumer leur origine sociale quelque soit leur charge géographique ;,
    Voilà les réformes, qu’en tant que député, je porterai et que je voterais! ;
    mais c’est un trompe l’œil !
    L’affiche du 1er gouvernement Ayrault est belle,Amis citoyens, amies citoyennes, ne vous y trompez pas :
    C’est la différence qu’il y a entre l’information et le marketing !
    C’est la différence qu’il y a entre la politique et le populisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.