Pourquoi je soutiens Philippe Dubourg ?

Dans sa dernière édition, le journal de Florence Motte met en doute ma fidélité à notre député Philippe Dubourg et prétend que je fais campagne pour Martine Faure la candidate du PS. Je suis très étonné qu’un « journal » dont la devise, empruntée à Jean-Jacques Rousseau, est « J’ai consacré ma vie à la recherche de la vérité », puisse en si peu de lignes dire autant de contrevérités !

  • Dès mon installation dans la neuvième circonscription en 1998, Philippe Dubourg m’a pris sous son aile. Je lui suis reconnaissant de la façon dont il m’a mis le pied à l’étrier avec Francis Naboulet, mon prédécesseur.
  • Dès que Philippe Dubourg l’a annoncée j’ai soutenu sa candidature, de vive voix et par voix de presse.
  • Si j’avais souhaité être candidat j’aurais soumis ma candidature au comité de désignation des candidats, je ne l’ai pas fait. La citation de « la Gazette du Pays » est donc ubuesque ! C’est une fumée sans feu !
  • Philippe Dubourg et moi avons organisé dès 2006 la venue de François Fillon à Sauveterre et à Langon dans le cadre des premiers soutiens à la candidature de Nicolas Sarkozy.
  • Philippe Dubourg sera samedi soir à Sauveterre pour animer avec moi la réunion du comité de soutien du canton de Sauveterre pour soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy.
  • Je fais partie du comité de soutien des élus que Philippe Dubourg préside sur la 9ème circonscription.
  • Nous serons tous les deux Lundi soir à Baigneau, en compagnie de Gérard César pour animer le repas républicain de soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy sur la 9ème circonscription.

Il est bien dommage que « La Gazette du Pays » s’intéresse si peu aux dossiers de fond qui animent cette campagne et se limite à publier des « on dit ». C’est le sketch du Coluche : « on s’autorise à penser dans les milieux informés, que la probable information relative aux éventuelles … etc »

Si le peuple français s’intéresse à cette campagne plus qu’aux campagnes précédentes c’est justement par ce que nous avons affaire à un vrai débat sur le fond. Les candidats nous proposent de choisir entre deux modèles de sociétés qui tranchent avec la « pensée unique ».

Pour ma part, depuis le ralliement de François Fillon à la campagne de Nicolas Sarkozy, il y a 2 ans, je suis en campagne pour le duo « Sarko-Fillon ».

Leur atout majeur au delà de leur complémentarité est qu’ils sont prêts à agir, à agir vite et à agir sur le fond. Ils sont prêts à revaloriser le travail comme premier outil d’intégration sociale ! La dévalorisation du travail est pour moi, le nœud de nos problèmes d’aujourd’hui. La revalorisation du travail est la solution !

Pour qu’ils puissent tous les deux arriver au pouvoir, Nicolas Sarkozy doit être bien élu, et, dans la foulée, il doit constituer une majorité solide à l’assemblée nationale. Cette majorité comprendra Philippe dubourg, le député de la 9ème!

Dans cette campagne Philippe Dubourg sait compter sur mon soutien plein et entier !

qui est Philippe Dubourg

4 commentaires sur “Pourquoi je soutiens Philippe Dubourg ?”

  1. De tout temps et en tous lieux, les personnes qui déclenchent des peurs, des jalousies, sont victimes d’attaques. Et vous devez le savoir mieux que quiconque. Votre chère Florence Motte n’est qu’un missile, n’en doutez pas, il y en aura d’autres. Votre engagement en faveur de N.S (que j’approuve) dérange en comparaison du soutient trés modéré des premières heures de la 9ème. D’autre part votre blog est riche, varié, d’une lisibilité parfaite, vous le faites vivre avec la force de votre age. Depuis son ouverture, je le suis avec intérêt et jalousie aussi de voir un personnage aussi brillant faire autant de choses en même temps.

    Vous êtes un élu méritant, trés certainement apprécié dans votre milieu et reconnu de tous bords j’en suis certain.

    Vous avez raison de vous méfier des OVNI et de vous insurger contre cette injustice.

    Toutefois avant de vous attaquer, il serait prudent d’y regarder de plus prés.

    Je viendrais trés certainement à Baigneaux lundi soir, peut-être nous y rencontrerons nous.

    Cordialement

  2. Trés étonné par l’effet d’annonce de la candidature de notre député sortant, alors que nous espérions une méthode d’investiture plus à l’écoute des militants – et ce même si le résultat pouvait être le même – je m’en étais ouvert auprès de toi.
    Je témoigne de la parfaite franchise de ta réponse, alors, qui est celle que tu réaffirmes aujourd’hui et de la rigueur de ton engagement dans la règle que s’est fixé l’UMP.
    Il est regrettable que certains répandent des propos qui n’ont à l’évidence que l’ambition de destabiliser l’electorat et…pourquoi pas de nuire aux potentialités que tu présentes.
    J’ignore quelle est cette feuille de choux locale, mais cela ne l’honore pas beaucoup de répéter des on-dit.
    Il y a quand même un point positif …on ne t’attaquerait pas effectivement si l’on ne te craignait pas.
    BGien amicalement et à Lundi soir.

  3. Jean-Michel Invernizzi

    Tu as pu parler des qualités de Florence Motte sans la soutenir! On peut respecter son adversaire, reconnaître ses qualités et pour autant être fidèle à ce qu’on est. Ceux qui ont pu te cotoyer ne peuvent douter de ton engagement dans le soutien à nos idées.
    Une question est : pour qui roule vraiment ce journal (si tant est qu’il mérite ce qualificatif)?
    S’il pouvait justifier ce qu’il rapporte, il l’aurait fait. Sinon, colporter des rumeurs pour satisfaire une idéologie rappelle des époques peu glorieuses de notre histoire.
    Je ne peux pas imaginer que cela viendrait de sympathisants de la gauche, gauche qui se targue d’être un modèle d’humanisme et d’ouverture d’esprit, face à nous, vils suppôts de l’UMP, donc forcément soupçonnable de vouloir nuire à notre prochain…
    Ou alors, les sympathisants de la gauche local mentiraient. Et s’ils mentent à ce point pour ça, ça en dit long sur leur manière de penser et d’agir.
    Comment les croire pour le reste?
    Décidemment, s’ils continuent à se desservir eux mêmes de la sorte, notre travail en sera facilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.