Présidentielle. Pourquoi les chasseurs sont-ils tant convoités ? (Ouest-France)

Éric Zemmour, Valérie Pécresse, Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan ont répondu à l’invitation du Mouvement de la ruralité pour délivrer leurs propositions sur le monde rural. L’occasion de courtiser le vote des chasseurs.

Valérie Pécresse a répondu à l’invitation du Mouvement de la ruralité, représenté à droite par son président Eddie Puyjalon, ce mardi 15 février à Paris.
Valérie Pécresse a répondu à l’invitation du Mouvement de la ruralité, représenté à droite par son président Eddie Puyjalon, ce mardi 15 février à Paris. | GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le grand oral de la chasse. Ce mardi 15 février, plusieurs candidats à la présidentielle ont présenté leurs propositions sur le monde rural, à l’invitation du Mouvement de la ruralité, descendant du parti Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT).

Éric Zemmour, Valérie Pécresse, Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan mais aussi le philosophe Gaspard Koenig se sont succédé à la tribune de l’ambassade d’Auvergne, à Paris. Une manière de s’adresser directement aux chasseurs qui constituent un potentiel électoral convoité.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.