Réunion UMP le 14 juin à Soulignac

L’UMP de le neuvième circonscription de la Gironde se réunissait à Soulignac (canton de Targon) en présence de Marie-Hélène Des Egaulx (Présidente Départementale) et de Nicolas Florian (Secrétaire Départemental).

Cher Amis,

Je suis désolé de n’être pas là ce soir avec vous.

Nous avions programmé depuis longtemps avec Sophie et les enfants un week-end à Lourdes ce week-end. L’agenda de Marie Hélène et de Nicolas ayant certaines contraintes cette date a été retenu. Je vous souhaite donc de passer ensemble une très bonne soirée.

Profitez de leur présence pour poser toutes les questions que vous avez à poser.

Merci à Marie Hélène et à Nicolas d’avoir entamé ce tour de la Gironde des Circonscriptions afin de faire le point sur les échéances passées et les échéances à venir.

Merci à tous les élus présents et excusés, merci à tous les cadres et responsables de l’UMP, merci à tous les militants sans lesquels rien ne serait possible !

Merci enfin à Philippe Dubourg. Philippe Dubourg qui depuis 25 ans a été le lien entre nous. Philippe Dubourg qui a réussi à faire basculer deux fois, cette circonscription qui vote si souvent à gauche !

Comme c’est notre première réunion depuis les élections municipales et cantonales, je voudrais ici et devant vous remercier toutes celles et tous ceux qui ont porté nos couleurs lors des dernières élections.

Nous avons gagné la bataille des municipales en Gironde.

Personne n’en a parlé mais c’est pourtant le cas. Nous avons gardé Bordeaux alors que certains nous y voyaient perdus. Et nous avons, le même week-end, reconquis Lateste, sur le bassin d’Arcachon, pris la citadelle de Blaye et gagner la bataille de Castillon !

Pour Bordeaux, Bordeaux la grande, Bordeaux le nouvelle, Bordeaux de l’UNESCO, Bordeaux du Vin, Bordeaux capitale, Bordeaux que tout le monde regarde, je vous demande de saluer et d’applaudir avec moi le talent d’Alain Juppé.

Je vous demande aussi d’applaudir tous ceux qui dans notre circonscription ont été élus ou réélus Maire d’une ville, d’un village, ont fait leur entrée dans les conseils municipaux , ceux qui sont devenus Président de Communauté de Communes. C’est en multipliant les positions un peu partout que nous arriverons à reconstruire notre Pyramide ! Car un Pyramide repose sur sa base. J’ai bien vu des pyramides reposer sur leur pointe… Mais très vite elles basculent.

Chers amis, une pyramide repose sur sa base, pas sur sa tête ! Pour qu’elle se construise il faut que la base soit le plus large possible. Cette base elle est faite de Militants, de Sympathisant et d’élus. Elus dans les communes, élus dans les communautés de communes, élus dans les syndicats intercommunaux, élus dans les pays, …

Je souhaite saluer aussi, tous ceux qui ont porté nos couleurs dans les élections cantonales. Lors de ces cantonales nous avons perdu 5 sièges… Mais nous en avons gagné 2 ! Et on n’en parle pas assez. Permettez moi de parler de nos victoires ! Nous avons repris notamment le canton de La Teste, qui était détenu depuis si longtemps par la gauche. Nous avons repris aussi le canton de Blaye…

Et puis nous avons de très nombreux succès dans les communautés de commune… Ca non plus on en parle pas ! Le travail en communauté de commune est un travail de longue haleine en dehors, bien souvent, des mesquineries politiques, ou nos élus peuvent creuser leur sillon et convaincre à la force du poignet ! Donner l’exemple !

Pour ce qui est de notre 9ème nous avons du boulot sur la planche. Mais tout n’est pas si noir… Dans les communes, dans les communautés de communes, nos élus sont bien placés et ils travaillent dans l’intérêt du territoire, du département, et de la France !

Mais parlons des échéances futures !

  • 2008 les sénatoriales
  • 2009 les européennes
  • 2010 les régionales
  • 2011 les cantonales
  • 2012 la présidentielle et les législatives

Nous avons du boulot pour quelques années !

Les sénatoriales : Puisque Marie Hélène et Nicolas sont là, je leur demande de faire en sorte qu’il n’y ait qu’une liste à droite et pour que cesse dans les journaux la cacophonie du « on y va, même si on a pas l’investiture » ! Il y a 6 places de sénateurs en Gironde : 3 pour la droite, 3 pour la gauche. A droite il y a deux places pour des hommes et une place pour une femme. Alors il faut choisir 2 hommes parmi les 4 qui veulent partir ! Et ceux qui ne sont pas choisi ne doivent pas se présenter. Nos chefs doivent montrer l’exemple, ils doivent être exemplaires !

Les européennes : Nous sommes prêts à soutenir une liste qui sera vraisemblablement menée par Alain Lamassoure.

Les régionales : Nous souhaitons que notre circonscription soit bien représentée sur la liste des régionales. Nous souhaitons en particulier que des candidats soient choisi parmi ceux et celles qui ont défendu nos couleurs aux élections cantonales. Il faudra sur cette liste des femmes. Nous avons de femmes de talent qui ont donné beaucoup à notre mouvement aux dernières cantonales et qui mérite qu’on pense à elles pour les régionales.

Les cantonales : Nous devons dès à présent nous mettre en quête de candidats pour les cantonales de 2011. Les cantons renouvelables sont ceux de Sauveterre-de-Guyenne, Monségur, Cadillac, Auros et Saint Macaire.

Les législatives : En 2012, les circonscriptions auront été redessinées et il est vraisemblable que la gironde compte 1 député de plus. Je viens de lire dans la presse que le nombre des députés serait fixé à 577 et que 12 sièges seraient réservés aux représentants des Français de l’Etranger. Au 1er janvier, la population française en métropole et dans les départements d’outre-mer était estimée à 62,9 millions d’habitants. Si nous partons sur la base de 565 députés, cela signifie que chaque circonscription pourrait totaliser 111 000 habitants.

Dans ces conditions, la Gironde, qui totalise 1 341 483 habitants, pourrait avoir 12 députés, contre 11 aujourd’hui. Voire 13 députés si le calcul tient compte du solde migratoire (+15000 hab/an pour la Gironde).

Dans la mesure où la 9ème Circonscription de la Gironde avec 121977 habitants, est une des plus importantes du département avec celle d’Arcachon, elle devrait perdre quelques électeurs, peut être dans le Créonais… Peut-être regagnera-t-elle le canton de Pellegrue qu’elle a perdu jadis, contre toute logique, puisque Pellegrue est dans l’arrondissement de Langon. J’ai entendu dire aussi que la 8ème se séparerait bien du Sud Gironde !!!

C’est à suivre. Mais dès que le nouveau découpage sera proposé, il nous faudra travailler d’arrache pied pour reconquérir cette circonscription. Nous avons des arguments !

Voilà chers amis ce que je souhaitais vous dire ce soir. Je remercie Isabelle Roy d’avoir bien voulu lire ce message. Je salue Alain Pargade, le Maire de Soulignac, Jean-Pierre Larribaud, le délégué de canton et tous les amis du canton de Targon !

Je vous rappelle qu’au mois de novembre 2008 nous renouvellerons nos instances et que d’ici là chacun de nous doit réfléchir à ce qu’il souhaite faire dans notre mouvement et comment il veut le faire.

Pour ma part je suis tout disposé à servir nos idées avec vous et pour vous. Mais comme vous le savez aussi, je ne sais pas travailler autrement qu’en équipe, et je pense que les responsabilités doivent être partagées.

Comme le dit mon Oncle Bertrand, c’est la grande différence qu’il y a entre les carottes et les idées. Si tu viens avec une carotte et que je viens avec une carotte. Si nous échangeons nos carottes, nous repartirons chacun avec une carotte. Mais si tu viens avec une idée et que je viens avec une idée, et que nous échangeons nos idées, nous repartirons chacun avec deux idées !

Alors préparez vos idées et au mois de novembre une équipe renouvelée prendra le relais pour porter nos idées toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.