Un nouveau quartier, une nouvelle rue, au coeur de la bastide.

Il y a quelques semaines, la commune de Sauveterre a acheté un terrain au coeur de la bastide qui appartient à M et Mme Jean Lécussant. Dans quelques jours suivra l’achat d’un terrain voisin appartenant à M Alain Oustalé. L’objectif de ce portage foncier est de développer à cet endroit avec un partenaire privé ou un office, un quartier en accession à la propriété.

A cet endroit, dans le prolongement de la rue Louis de Beauvallon, non loin de la place du Marché aux Cochons, une nouvelle rue verra le jour d’ici quelques mois. Une rue de maisons « Haute Qualité Environnementale » et « Haute Performance Energétique ». Il y en aura 15 environ. Une rue qui respecte le plan orthogonal de Sauveterre de Guyenne qui a fait la réputation de notre bastide.

Ces maisons neuves seront à quelques minutes du centre ville : accès piéton par le rué de la Maréchalerie, et la rue Saubotte , accès voiture par la rue Louis de Beauvallon. Un accès piéton sur le chemin de ronde, face à l’escalier de la Grande Haie, permettra un accès facilité et sécurisé au collège pour tous les collègiens.

Pour l’instant, la commune a fait un crédit de court terme (2 ans / 2,20 % ) pour assurer le portage du foncier, en attendant de trouver un promotteur ou un office qui soit intéressé par ce vaste projet d’accession à la propriété en centre ville.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une maison neuve en centre ville de Sauveterre, n’hésitez pas à le faire savoir à l’accueil de la Mairie ou sur ce blog en laissant un message.

2 commentaires sur “Un nouveau quartier, une nouvelle rue, au coeur de la bastide.”

  1. bonne initiative de renforcement de centre-bourg et de construction écologique.
    Au vu du parc vacant dans la bastide, une action d’accompagnement volontariste auprès des propriétaires dans la lignée et en partenariat avec le travail du Siphem permettrait de rénover (énergétique et confort) les logements intra-muros dans une perspective d’accueil de population et de valorisation de la bastide. Respecter l’aspect de la bastide, mais aussi son esprit urbanistique (lots à distribuer pour créer une communauté villageoise).
    Une question : les arbres présents sur le terrain seront-ils préservés, autant que possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.