Xavier Pintat à Sauveterre-de-Guyenne

Cet après midi Xavier Pintat, Sénateur de la Gironde et Président du SDEG (Syndicat Départemental d’Electrification de la Gironde) était à Sauveterre pour rencontrer les élus des Cantons de Sauveterre et Targon. L’occasion de commenter l’article qu’il a écrit, paru dans le Monde la semaine dernière, au sujet de l’évolution de la réglementation de l’énergie en Europe.

Le Monde : « La création du marché européen de l’électricité repose sur un postulat : le libre jeu de la concurrence conduira à une baisse générale des prix. L’approche est dogmatique : la Commission européenne a oublié que s’il en est ainsi dans certains secteurs c’est parce que les systèmes productifs des différents compétiteurs finissent, sous l’aiguillon de la concurrence, par converger en s’alignant, à long terme, sur le schéma technologique et organisationnel le plus efficient. Ce qui rapproche le prix d’équilibre du marché du coût moyen le plus bas. Cette théorie néoclassique s’applique bien, par exemple, à l’industrie automobile, mais il en va très différemment dans le secteur de l’électricité.

De fait, le produit « électricité » présente deux singularités qui le distinguent des autres matières premières :

– il n’est pas stockable (à l’exception, limitée, des barrages hydroélectriques), d’où la nécessité d’un équilibre instantané et continu entre la production et la consommation ;

– dans la courte période, la demande d’électricité est pratiquement inélastique par rapport au prix.

pour accéder à l’article du Monde cliquez ici

Pour accéder au site de Xavier Pintat cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.