« Affaire Fillon : assistants parlementaires et « nègres », même combat pour Yves d’Amécourt » (France Bleu Gironde)

France_Bleu_Yves.jpg

« Il y a des assistants parlementaires qui sont à l’assemblée, et il y en a d’autres qu’on ne voit jamais, parce qu’ils sont dans l’ombre et dans la discrétion, ils font des recherches documentaires et travaillent chez eux grâce à Internet. Un attaché parlementaire, ce n’est pas lui qui doit être sur les estrades, il reste très discret, toujours en recul, il n’apparaît nulle part, il utilise le papier en tête du parlementaire, sa boîte mail, il est au Parlement ce que le « nègre » est à la littérature, c’est exactement comme si vous reprochiez à un « nègre » de ne pas avoir son nom sur un livre. »

1 commentaire pour “« Affaire Fillon : assistants parlementaires et « nègres », même combat pour Yves d’Amécourt » (France Bleu Gironde)”

  1. Bonjour Yves
     
    Mon frère, prof de fac, aujourd’hui retraité m’a envoyé ce message, en relayant ses amis, anciens collègues, qui sont comme nous effarés de l’odieuse attaque contre François FILLON. Tu le sais sans aucun doute, mais je voulais te dire qu’autour de moi je vois de très nombreuses personnes scandalisées par cette attaque sortie des égouts médiatiques, alimentés par les notes « secrètes » de certains services de bas étage de « l’énarquie » qui d’autre côtés managent leurs poulains députés ou sénateurs pour mieux les trahir parfois.

    Bien à toi, courage.
     
    Jean-Louis
     

    …qu’on se le dise !..
     
    Objet : PENELOPE

    Le Canard enchaîné a volontairement omis d’indiquer que Pénélope Fillon était juriste et avocate (il la présente comme sans profession) et donc parfaitement à même de collaborer avec son mari ou avec ses collaborateurs.

    J’ai fait remarquer que pour grossir les chiffres on avait pris le salaire brut sur huit ans, alors qu’en enlevant 23 % de charges sociales salariales en divisant par huit ans et par 12 mois on arrive à un salaire normal (4000 euros) pour une avocate collaborant avec un député, moins chère que le coiffeur de hollande !

    Enfin j ai rappelé que l’assemblée en 2014 avait noté que 20 % des parlementaires employaient leurs épouses comme collaboratrice.

    A t on vérifie 15 ans après leur travail ?

    Que ne ferait pas la gauche mourante pour salir un homme bien !

    Regardez sur Le Monde d’aujourd’hui la photo ancienne de Pénélope à l’ assemblée. Il est dit qu elle est aussi diplômée de Lettres et élue sarthoise.

    Dites tout cela autour de vous. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.