Avec où sans étiquette ?

Hier soir, lors de la réunion du PS à Sauveterre de Guyenne, notre députée a expliqué : « Yves d’Amécourt part sans étiquette. Ce qui est sans étiquette est périmé, il faut le mettre à la poubelle ! ». J’avoue que j’ai entendu des phrases plus jolies dans la bouche de cette ancienne institutrice habituellement si attachée au respect. Il est vrai que la salle avait été chauffée par son suppléant qui pendant quelques dix minutes avait surtout dit du mal de moi… Ceci explique peut-être cela.

En fait, nous avons bien une étiquette : « Gironde Dynamique et Solidaire ». Cette étiquette est commune à l’ensemble des candidats de l’UMP, du Parti Radical, du MODEM, … Les candidats « Gironde Dynamique et Solidaire » sont soutenus pour certains par CPNT, par le Nouveau Centre, ou par des formations écologistes.

A élection locale, étiquette locale, à élection nationale, étiquette nationale.

Ce n’est pas nouveau. En 2004, en 2008, les candidats de la droite et du centre se sont toujours présentés sous une étiquette locale, pour défendre un programme local. Notre programme est résolument départemental et cantonal. Nos candidats financent leur campagne sur leur propres deniers et ont conçu pour chacun d’eux un programme pour leur canton en cohérence avec notre programme pour la Gironde.

A l’inverse, le Parti Socialiste fait une campagne nationale, financée par le Parti Socialiste. Tous les candidats ont les mêmes documents de campagne, seuls changent la photo des candidats et les saillies verbales du Président du Conseil Général. Qu’on habite Bordeaux, Audenge ou Bourg-Sur-Gironde, le discours est le même : sus à Sarkozy, malheur à la réforme territoriale !

Que le PS nous reproche de partir sous la bannière « Gironde Dynamique et Solidaire », voilà bien une situation curieuse. Car je me souviens très bien qu’en 2008 lorsque les socialistes ont fait campagne pour les élections sénatoriales, il sont parti avec l’étiquette « Gironde Républicaine et Solidaire » , sans que ne soit fait mention sur les documents de campagne, de l’appartenance de l’ensemble des candidats au Parti Socialiste ! Il s’agissait pourtant d’une élection nationale, au vu de sièger au parlement !

Le PS part donc sans le label PS aux élections nationales, et avec le label PS aux élections locales… Avec le PS, toute la politique locale est un enjeu de politique nationale ! Quant aux élections nationales, elle sont un enjeu de politique locale ! Allez comprendre…

Liste_Gironde_Republicaine_et_Solidaire.jpg
Elections Sénatoriales de 2008. Document de campagne de la liste PS.

2 commentaires sur “Avec où sans étiquette ?”

  1. En effet, j’ai vu M Freygefond sur TV7 s’étonner que vous ne mettiez pas « UMP » sur vos affiches et j’ai lu, comme tout le monde, M Madrelle sur les tracts de Daniel Barbe, vous reprocher cette absence d’étiquette politique. Ils sont vraiment étonnants ces chasseurs de voix !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.