Baisse de 5.9% du nombre d’allocataires du RMI en France, même tendance en Gironde.

La Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) a publié les statistiques trimestrielles relatives au RMI. Le nombre d’allocataires est passé entre Juin 2006 et Juin 2007 de 1269000 à 1194000 soit une baisse de 5.9% sur un an. Le tendance est la même en Gironde.

Ce bon résultat, qui confirme la tendance des études précédentes, est un encouragement. Cette tendance générale est la même en Gironde, même si, sur le territoire, on observe des disparités (voir ci après le Sud-Gironde).

La CNAF lie aussi ces bons résultats à la baisse du nombre de demandeurs d’emploi de 8,8% en un an : L’amélioration de la conjoncture du marché du travail se répercute avec un certain retard sur le nombre de personnes éligibles au RMI.

Les statistiques de la Caisse sont une mine d’informations. On y trouve notamment les chiffres des contrats aidés. Le nombre d’allocataires du RMI bénéficiant d’un CI-RMA ou d’un contrat d’avenir a progressé de 92.2% en un an.

Plus encourageant encore : Le nombre d’ouvertures de droit au RMI au 2ème trimestre 2007 est le plus faible enregistré depuis 2005.

Le RMI est une allocation différentielle dont le montant varie en fonction de la taille et des ressources du foyer. Selon la CNAF, plus de la moitié des allocataires perçoivent entre 300 et 399 euros au titre du minimum social. Cette concentration s’explique par le fait que le RMI est essentiellement versé à des personnes seules (57%) et qu’une part importante d’entre elles ne dispose d’aucune autre ressource.


Evolution du RMI en Gironde. Source : Conseil Général in « Observatoire des transferts de compétences (15/10/2007) »

Si en Gironde la nombre d’allocataires suit le mouvement national, en Sud-Gironde le nombre d’allocataire augmentait en 2006, nous n’avons pas les chiffres de 2007 (voir tableaux ci-dessous).

Les bénéficiaires sont un peu plus agés que dans l’ensemble de la Gironde (39,2 ans en moyenne). Les entrants sont plus jeunes que les bénéficiaires présents (36,2 ans en moyenne), et la proportion des entrants à 25 ans est importante (11,25%), mais moins que dans les autres secteurs. Moins d’un bénéficiaire sur deux vit seul. 27,5% sont chef de familles monoparentales. 18,4% vievent en couple avec enfant(s).

Le niveau d’étude des bénéficiaires du RMI en Sud Gironde :

  • 13,3% ont un niveau d’étude supérieur au bac
  • 45,6% un niveau CAP, BEP, BEPC
  • 27,6% un niveau inférieur au BEPC


Conseil Général rapport « Bénéficiaires du RMI, AGI Sud-Gironde 2007 »

en savoir plus sur le site de la CNAF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.