Bois énergie et bio carburants

Hier soir nous sommes allé en délégation chez Monsieur le Sous Préfet pour lui présenter la candidature de notre territoire à l’appel d’offre de l’état sur les « pôles d’excellence rurale » (PER). La délégation était emmenée par le sénateur Bernard Dussaut.

voici l’introduction du rapport présenté (ce rapport a été rédigé par le SIPHEM et le Pays Haut-Entre-Deux-Mers)

Le projet vise à :

  • créer des réseaux de chaleur bois-énergie communaux et à organiser la filière d’approvisionnement bois déchiqueté
  • créer une unité de production d’huiles végétales brutes pour des utilisations énergétiques et non-énergétiques (combustible, carburant, chimie verte…)

I /Dynamique territoriale :

Les premières réflexions issues des travaux engagés dans la démarche Pays en 2000, ont permis la mobilisation de tous les acteurs du territoires.
Ainsi, dès 2002, le Syndicat Interterritorial du Pays du Haut Entre-Deux-Mers (SIPHEM) a engagé une opération pilote OPATB (Opération Programmée d’Amélioration Thermique et Energétique des Bâtiments) qui vise notamment à valoriser et développer les énergies renouvelables locales.

Le Projet de Territoire, formalisé dans la Charte du Pays HEDM, inscrit dans son axe « développement économique », une orientation « valorisation énergétique des produits issus de la biomasse ».
Le Syndicat Mixte du Pays du Haut Entre-Deux-Mers, créé en Juin 2005, est désormais l’interlocuteur et l’animateur de la démarche locale associant Communes, Communautés de Communes, syndicats, coopératives agricoles, entreprises et particuliers.
Cette démarche s’inscrit également dans la logique mise en oeuvre dans le cadre des Agenda 21 d’Aquitaine et de Gironde, et contribue au développement de solutions concrètes innovantes pour un développement durable de nos territoires ruraux.

II /Contexte du projet :

Les acteurs du territoire souhaitant développer les énergies renouvelables, ont effectué 2 études de faisabilité:

  • 1 étude relative à la création des réseaux de chaleur et leur filière d’approvisionnement bois déchiqueté
  • 1 étude concernant la fabrication d’huile végétale brute (HVB) à partir du tournesol et de Colza.

A l’issue de ces travaux, les acteurs des deux filières ont souhaité engager les opérations de construction :

  • de 8 réseaux de chaleur (7 communaux et 1 privé) alimentés au bois déchiqueté ainsi que leur plateforme d’approvisionnement
  • d’une unité de production d’huile végétale brute à usage de carburant agricole, combustible pour installations fixes (chaufferies, groupes électrogènes….) et chimie verte.

III / Objectifs généraux du Pôle :

Objectifs économiques :

  • Soutenir l’activité agricole, viticole et sylvicole en déprise sur notre territoire.
  • Développer des nouvelles filières énergétiques locales et leurs débouchés.
  • Maintenir et créer de l’emploi sur le territoire.
  • Développer la recherche et diffuser la connaissance sur le domaine des énergies issues de la biomasse.
  • Permettre une autonomie économique et énergétique des producteurs (agriculteurs, sylviculteurs) et du Pays (Collectivités, particuliers et professionnels).

Objectifs environnementaux :

  • Contribuer à l’atteinte des objectifs nationaux fixés par l’accord de KYOTO d’ici 2010 : Réduction des émissions de gaz à effets de serres .
  • Réduire les impacts environnementaux liés à l’utilisation des énergies fossiles sur le Pays.
  • Maîtriser l’évolution de la facture énergétique du territoire, en créant des circuits courts, locaux, de production – consommation d’énergie.

Monsieur le Sous Préfet nous a fait part de ses remarques afin que le rapport soit complet pour la présentation à la commission nationale de choix des PER. Nos projets sont prêts. Il ne manque plus qu’un coup de pouce !

broyeur à branches pour faire les copeaux de bois qui alimentent ensuite en continu une chaudière.

5 commentaires sur “Bois énergie et bio carburants”

  1. Je fais connaissance avec ton blog et te félicite de cette démarche dont j’avais aussi entendu parlé à la radio. Pour ce qui concerne cette démarche "bois énergie" à laquelle je suis très sensible pour toutes les raisons évoqués, je reste sur l’idée que nous pourrions utiliser cette énergie à SAINT BRICE dans le cadre ne notre projet d’hotel à raccrocher avec la maison de retraite, le CAT et le FOYER. ce serait un bel exemple pour ce projet. mais je ne sais pas si cela reste toujours possible.

  2. Jean-Michel Invernizzi

    En effet, la chaleur bois-énergie est un pôle de développement fondamental pour notre région, aussi bien pour réaliser des économies d’énergies non renouvelables que pour soutenir les produits de transformation de la filière sylvicole. les possibilités sont nombreuses sous réserve que la volonté politique rencontre la dynamique industrielle et … les financements adéquats.

  3. Bonjour Philippe,

    Bien sur que cela est possible. Il faut l’inscrire rapidement dans le projet présenté par le SIPHEM. Nous en avons justement parlé avec le sous préfet. Il serait bien que la maison de retraite, le CAT et le Gîte-St-Jean y soient raccordés. Pour le PER il faut des projets opérationnels. Par contre il faut bien montrer que la chaudière ne sera pas financée deux fois (par le PER Oenotourisme et par le PER Bois énergie)

  4. Bonjour,

    Vous évoquiez en 2006 la mise en place d’une filiaire "bois déchiquettés" sur Sauveterre : Ce projet a t-il aboutit ?

    Je suis propriétaire d’une chaudière à plaquettes et je brule actuellement du sarment broyé : à cause du volume de cendre considérable avec ce combustible, je vais être obligé de passer à la plaquette forestière : j’ai malheureusement des difficultés à trouver un fournisseur à proximité et serais donc intéressés si il existait une filiaire d’approvisionnement sur Sauvetterre (J’habite Espiet 33).

  5. Bonjour Carbone, le projet se poursuit dans le cadre du SIPHEM (Syndicat intercommunal) avec le label ‘Pôle d’Excellence Rural’. Une chaudière collective à plaquette est construite à Gironde sur Dropt, une autre est en cours de construction à Pellegrue, une chaudière est à l’étude à Gornac. Une association d’approvisionnement a vu le jour (voir sur ce blog l’article « approvisionnement bois énergie »), vous y trouverez les coordonnées de Bertrand MATHAT, chargé de mission sur ce projet. Je vous recommande de vous rapprocher de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.