Bonne année 2009 à toutes et à tous !

« Toutes les ténèbres du monde réunies, ne peuvent étouffer la lueur d’un simple petite bougie » Proverbe Persan.

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

L’année 2008 s’achève dans une ambiance de crise.

Des organismes qui avaient la confiance de toutes et tous, la confiance des Etats, ont trahis cette confiance.

Le bon sens a quitté de nombreuses entreprises. Des établissements financiers de renom se sont mis à investir dans des produits « bidon ».

Les mêmes qui demandaient des garanties exorbitantes au petits épargnants, chez nous, investissaient de l’autre coté de l’atlantique, sans regarder, dans des produits et des entreprises qu’ils ne connaissaient pas, dirigées par des gourous de la jet set ou par des entreprises écrans, notées par des agences de contrôles d’opérette ! La monnaie, elle-même, a perdu la tête !

Dans le même temps une spéculation sur les produits pétroliers a généré des hausses de carburants et d’énergie sans commune mesure avec ce que nous avions connu jusqu’alors… Une hausse dont l’ampleur a été cachée par la valeur de l’Euro. Cette hausse, ajoutée aux coûts des NTIC (téléphonie mobile, Internet, …) a amputé notre pouvoir d’achat pour les autres produits, notamment ceux de première nécessité.

Dans notre région, à Sauveterre et autour, cette crise internationale, se double de crises agricoles graves (le vin, le lait, l’élevage, les céréales), alors que l’agriculture est notre poumon économique : crise sur les ventes, crise sur la production, hausse des intrants… L’agriculture va mal, et tout le monde en pâtit : les répercutions sur l’ensemble du commerce et de l’artisanat se font sentir un peu plus chaque jour…

2008 a été l’année folle… Si nous n’y prenons pas garde, l’année 2009 sera terrible.

Alors, en 2009, faisons le vœu que le monde réel reprenne le pas sur le monde virtuel et que le bon sens retrouve sa place dans la vie de tous les jours. Pour cela, faisons partager autour de nous les valeurs du monde rural :

  • remettons l’homme au cœur de toute chose. Nos organisations collectives doivent être au service de l’homme et non l’inverse, à commencer par la monnaie et l’économie. « Il n’est de richesses que d’hommes », c’est ce qu’écrivait l’économiste français Jean Bodin (1530-1596), l’un des inventeurs de la monnaie. L’homme existait avant la monnaie.
  • faisons confiance à la raison et au cœur de l’homme dans nos relations avec les autres et multiplions les occasions de mettre en place entre nous, les solidarités, petites ou grandes.
  • faisons preuve de pragmatisme, faisons confiance à ce que nous comprenons et ne nous engageons pas dans l’inconnu… refusons de croire aux mirages que propose le monde virtuel… L’argent facile n’existe pas.

Cette crise remet en cause de nombreux sujets…Elle nous lance de nouveaux défis. Et il nous faut réfléchir pour trouver ensemble de nouvelles solutions à de nouveaux problèmes…

Il est urgent de rédiger pour nos enfants la notice de la terre et du monde que nous leur laisserons bientôt, afin qu’ils demeurent les acteurs principaux de leur destin.

Comme le dit le proverbe Persan : « Toutes les ténèbres du monde réunies, ne peuvent étouffer la lueur d’un simple petite bougie ».

En 2009, que l’espoir de chacun soit une petite bougie, et que toutes ces bougies réunies, repoussent les ténèbres de la nuit ! Ainsi nous remettrons sur pied, ce monde qui en 2008 a fait mine de marcher sur la tête !

Alors bonne année 2009 à toutes et à tous.

Votre serviteur.

Yves d’Amécourt

9 commentaires sur “Bonne année 2009 à toutes et à tous !”

  1. pour ma part je viens vous souhaitez une bonne année à vous ainsi cas vôtre famille.
    Sans commentaire sur vôtre compte rendu.

  2. une année pleine de bonheur et de réussite, c’est ce que nous vous souhaitons pour 2009.
    En espérant vous revoir bientôt
    Amicalement
    katy et jean -bernard

  3. Bonjour et Bonne Année à vous et vos enfants !
    2009, année terrible dis-tu, sans doute devrions-nous prévoir, outre les bougies, le potager,les jeux de société,les vélos etc…Car le progrés est arrivé à un stade où il est plus néfaste que bénéfique ! Le « virtuel » est dangereux, et l’homme pas toujours raisonable, il faut souhaiter que nos dirigeants sachent nous conduire sur les bons chemins! Que Dieu nous garde tous…

  4. Excellente analyse d’un homme lucide et qui pense et parle en chrétien.
    Bonne année dans cette perspective, la seule qui peut nous donner de l’espoir.
    Amitiés
    Jean-Claude

  5. Garcia Jean-Pierre

    Mercredi 07.01.09
    Je ne vous connais pas mais j’ai entendu parlé de vous (en bien) par des militants. Les dernières élections ont fait apparaître 1 nouvelle génération de jeunes cadres qui va apporter du sang neuf, ne nous décevez pas. Le pouvoir rend fou. JPG33700
    PS: merci pour vos voeux, avec 1 petit bémol quand même. Gardez-vous de faire du « copier/coller » car lorsqu’il y a 1 faute de frappe dans le « copier », elle réapparait dans le « coller »…..

  6. Merci pour vos voeux, je vous adresse les miens et vous informe que je partage vos analyses.
    J’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer et de pouvoir discuter librement de tous les sujets qui nous préoccupent.
    Bonne année et bon courage.

  7. Je viens de recevoir vos voeux pour 2009. Merci beaucoup.
    Je partage tout à fait votre présentation de la crise économique qui atteint notre pays : vous en parlez en mots simples, pleins de bon sens, en phase avec notre réalité d’aujourd’hui.
    Du coup, votre signature « votre serviteur » me choque un peu ! pour moi, ça sonne un peu « vieillot »…
    Quant à votre billet sur le travail du dimanche, si c’est de l’ouverture des magasins à quoi vous voulez faire penser, vous avez raison : laissons chacun libre de choisir son mode de vie, vivons à notre époque, nous ne vivons plus sous Théodose…et heureusement !
    Bonne année à vous aussi.

  8. Il faut croire que je ne suis pas trés curieux ne visitant pas les blogs tres souvent.
    Merci pour tes voeux, je relève, dans la lecture de tes voeux, des convictions profondes,autres que politiques, sur lesquelles je me sent proche. Que les hommes et les femmes de bonne volonté de tous bords sachent comprendre celà. Bonne année a toi et toute ta famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.