Pour les écoles, comme pour les tribunaux de l’Empire Romain, un édit de Théodose et de Valentin II (année 346 à 395 de l’ère Chrétienne) règla ainsi les congés :

  • deux mois à la fin de l’été « pour éviter les chaleurs de la saison et cueillir les fruits de l’automne »
  • quinze jours à Pâques
  • trois jour au 1er de l’an.

Dans le cours de l’année chaque élève avait congé tous les dimanches, à l’anniversaire de sa naissance, de son avènement aux écoles, et pour la fête de Rome.

in Magasin Pittoresque de l’année 1888.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.