Le marché Allemand…

… pour le vin, est en croissance de 16,1% depuis 2002 !

Le marché du vin : l’Allemagne est un marché incontournable…

  • 1er importateur de vin au monde
  • 2ème débouché en volume pour les vins français
  • 3ème débouché en valeur

Une consommation record de vin en 2007 :

  • 24,3 litres par personne (tranquilles et effervescents).
  • Un marché en croissance : +16,1% depuis 2002 !

Un regain d’intérêt des Allemands pour la France et les vins français. Le changements des habitudes alimentaires et tendance lourde et dans ce cadre, l’agroalimentaire français bénéficie d’une excellente image de « produit plaisir qui donne un statut social ».

(source SOPEXA)

3 commentaires sur “Le marché Allemand…”

  1. "unvieuxconseilquiseréveille"

    Vous adoptez les mêmes termes que Madame J. Richet , « permanente » bien connue des producteurs d’AOC Bordeaux syndiqués à Beychac !
    + 16,1 % de croissance par rapport au marché 2006 !
    Oui mais, s’agit-il, pour un marché GLOBAL VERS L’ALLEMAGNE EN 2007 de 16 bouteilles ( et un verre ! ) pour 100 bouteilles ou de 161000 hl pour 1000000 hl :
    Si le premier nombre est facile à atteindre, il est peu glorieux pour le démonstrateur . Par contre, le second, plus difficile à conquérir, est plus PARLANT pour nos malheureux amis vignerons. Il apporterait plus de crédit aux actions du Syndicat et du CIVB .
    La démonstration est tout aussi valable pour d’autres pays par exemple la Chine où on oublie de mettre en équation la consommation, la production locale ( à la bordelaise ! ), la population et son niveau de vie moyen !
    A VOS ORDINATEURS ET CALCULETTES !

    PS: Pour les calculettes, n’oubliez pas Super U……… pour les piles !

  2. Vous avez raison, tout est relatif .

    En 2007, les exportations de vins de Bordeaux vers l’Allemagne représentaient 327000 hl (126 M€). C’est notre premier client à l’exportation.

    Pendant quelques années l’Allemagne a boudé les vins Français. Entre 1996 et 2000 l’Allemagne achetait à Bordeaux 447000 hl/an, et entre 2001 et 2005, 378000hl/an. Il est donc positif qu’une croissance soit observée sur ce marché.

    A suivre donc…

    Bonnes fêtes de fin d’année.

    Yves d’Amécourt.

  3. "unvieuxconseilquiseréveille"

    ENFIN ! ! ! ENFIN UN RESPONSABLE , UN ELU QUI ACCEPTE DE PARLER AVEC DE VRAIS NOMBRES BIEN REELS ! !
    Merci, Jeune Homme ! !
    En lui transmettant mes hommages, réussissez à convaincre Madame J. Richez : les oreilles des viticulteurs lui en seront reconnaissantes !
    A 24 heures de la Nouvelle Année, souhaitons, en bons complices, que 2009 nous fasse vite oublier la triste précédente qui, dans notre jargon, ne restera pas un grand millésime……….économique !
    Croisons les doigts ……..fortement !
    Bon réveillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.