Demain, grève contre le peuple !

Demain aura lieu une première dans l’histoire de notre pays. Une grève contre le peuple de France !

Lors de la campagne des présidentielles les candidats ont fait part de leur programme.La réforme des régimes spéciaux fut clairement annoncées par François Fillon, et soutenue immédiatement par Nicolas Sarkozy.

A l’époque certains élus avaient même décrété « Ce ne sont pas des choses à annoncer pendant une campagne », mais François Fillon et Nicolas Sarkozy avaient insisté : « nous réformerons les régimes spéciaux ! ».

François Chérèque, Président de la CFDT avait même dit alors, si Nicolas Sarkozy est élu et son programme adopté, « Nous Syndicat, nous n’aurons pas vocation à manifester contre un choix du peuple souverain ».

Cette saillie me semblait logique ! Mais demain, un certain nombre de manifestations auront lieu. On ne m’enlèvera pas de l’idée que ces manifestations sont faites contre le peuple français !

A lire aussi sur ce blog : « Relever les petites retraites en réformant les régimes spéciaux »

Pétition de soutien à la réforme des régimes spéciaux

2 commentaires sur “Demain, grève contre le peuple !”

  1. C’est l’histoire de Nicolas S., de son frère Arnaud L. et de leur copain Noël F.
    – Salut Nicolas, t’as vu ces privilègiés de la SNCF, d’EDF, de GDF et de toute la fonction publique, ils font grève le 18 octobre! lança Arnaud.
    – Ils ne manquent pas de toupet. Eux au moins, ils ont la sécurité de l’emploi, dit Noël.
    – Et en plus, ils peuvent partir au bout de 37 ans et demi les cheminots! renchérit Arnaud.
    – Il faut que justice se fasse! répliqua sentencieusement Nicolas. Moi je n’ai pas pu faire Président de la République alors que j’ai toujours voulu être chef de gare!
    – Moi c’est pareil! J’ai été collé à mon entretien de recrutement chez EDF. Je manquais sans doute de piston. A cause de ça je ne profiterai pas des vacances dans les centres du Comité d’entreprise! Me voilà obligé de travailler dans le privé dans des conditions lamentables, pleurnicha Arnaud!
    Et Noël se frottant les lunettes cria:
    – Ca ne peut plus durer! ça va péter! assez! assez de privilégiés!
    Les trois hommes s’éloignèrent d’un pas décidé. Au moins eux seront de la contre-manifestation jeudi, bien protégés derrière les CRS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.